NOUVELLES

Un séisme fait au moins 30 morts en Iran

09/04/2013 09:07 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Un tremblement de terre d'une magnitude de 6,3 a frappé l'Iran, à 16 h 22 mardi, à une centaine de kilomètres au sud-est de la ville Bandar Bouchehr, où se trouve la seule centrale nucléaire du pays, selon le Centre américain de géophysique (USGS).

La centrale serait intacte, selon le gouverneur de la province, Fereydoun Hasanvand, mais il y aurait au moins 30 morts et plus de 800 blessés, a annoncé l'agence de presse Isna (l'agence de presse des étudiants iraniens).

Kaki, une région rurale, est située à 89 km au sud-est de Bandar Bouchehr. Quelque 12 000 personnes y vivent.

La secousse a été ressentie jusqu'à la grande ville de Chiraz, située à 170 km de Kaki. Elle a également été ressentie aux Émirats arabes unis, au Qatar et au Koweït.

Le séisme a été suivi de six répliques, dont la magnitude la plus puissante a été enregistrée à 5,3. Les communications téléphoniques ont été interrompues dans la zone où s'est produit le tremblement de terre.

La centrale nucléaire iranienne a été construite au bord du golfe Persique par la Russie, qui fournit également le combustible. Elle a amorcé sa production à l'automne 2011, mais elle a connu son lot d'arrêts techniques depuis son inauguration officielle en août 2010.

En 1995, Moscou avait repris la construction de la centrale amorcée par les Allemands avant la révolution islamique de 1979.

L'Iran est situé sur plusieurs failles sismiques importantes qui ont provoqué de nombreux tremblements de terre. Le plus meurtrier des dernières années s'est produit en décembre 2003. Il avait tué 31 000 personnes de la ville de Bam, dans le sud de l'Iran. En août 2012, deux secousses, l'une de 6,3 et l'autre de 6,4, avaient fait 306 morts près de la ville de Tabriz, dans le nord-ouest du pays.

PLUS:rc