NOUVELLES

Soudan du Sud : l'attaque d'un convoi de l'ONU fait 12 morts

09/04/2013 11:23 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Cinq Casques bleus indiens et au moins sept employés civils sud-soudanais de l'ONU sont morts dans l'attaque d'un convoi de l'organisme international, mardi au Soudan du Sud.

La représentante spéciale de l'ONU au Soudan du Sud, Hilde Johnson, a condamné « le meurtre de soldats du maintien de la paix et de plusieurs civils dans une embuscade perpétrée par des attaquants non identifiés » dans l'État sud-soudanais de Jonglei, dans l'est du pays. Cinq soldats auraient également été blessés.

Le porte-parole du ministère indien des Affaires étrangères, Syed Akbaruddin, avait auparavant déploré la perte de « cinq soldats indiens oeuvrant pour la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS) […] dans une embuscade à Jonglei ».

Le porte-parole de l'armée sud-soudanaise, Philip Aguer, a par ailleurs affirmé que l'attaque, survenue à 10 h 00 locales, avait été perpétrée par des hommes du rebelle David Yau Yau, un ancien professeur de théologie que Juba accuse d'être armé par Khartoum.

La région de Pibor, dans la province de Jonglei, est la plus instable du Soudan du Sud qui n'est indépendant que depuis juillet dernier.

PLUS:rc