POLITIQUE

Paradis fiscaux: Ottawa veut la liste de CBC

09/04/2013 04:19 EDT | Actualisé 08/06/2013 05:12 EDT
CP/GNM

Le gouvernement fédéral envisage des moyens légaux pour obtenir une liste de 450 Canadiens comprise dans des documents obtenus par le Consortium international des journalistes d'enquête (International Consortium of Investigative Journalists ou ICIJ) portant sur plus de 100 000 personnes ayant placé de l'argent dans des pays considérés comme des paradis fiscaux.

La ministre du Revenu national, Gail Shea, a soutenu que les journalistes devaient remettre la liste s'il y a un soupçon d'évasion fiscale. Ottawa décidera de la suite des choses en collaboration avec d'autres pays.

CBC est le seul membre canadien de l'ICIJ, organisme basé à Washington dont un membre a reçu un disque dur contenant 2,5 millions de documents concernant les sociétés extraterritoriales et les fiducies de plus de 100 000 personnes bien nanties du monde entier.

Un porte-parole de CBC, Chuck Thompson, a indiqué que le diffuseur public refusait de remettre la liste de 450 Canadiens détenant des avoirs dans des paradis fiscaux ou de révéler ses sources.

M. Thompson a affirmé que CBC n'avait reçu aucun avis légal du gouvernement fédéral à ce sujet.

Celle-ci comportait notamment le nom de Tony Merchant, un éminent avocat de la Saskatchewan, époux d'une sénatrice libérale, qui a transféré plus de 1,7 million de dollars dans une fiducie des îles Cook, selon des documents confidentiels.