NOUVELLES

Le Real perd, mais ne plie pas

09/04/2013 05:34 EDT | Actualisé 09/06/2013 05:12 EDT

Galatasaray a fait monter la température dans son stade à Istanbul, mardi, lors du match retour du quart de finale de la Ligue des champions. Sa poussée de trois buts en deuxième demie n'a toutefois pas suffi à faire trembler le Real Madrid, défait au compte de 3-2.

L'équipe madrilène était assise sur la chaise du conducteur après la victoire de 3-0 en match aller joué sur les terres espagnoles.

Cristiano Ronaldo est venu clouer le cercueil des Turques avec son deuxième but de la rencontre à la toute fin du match alors que les siens jouaient à dix joueurs après le deuxième carton jaune du match du défenseur Alvaro Arbeloa.

À la 57e minute, les locaux ont semblé sortir la tête de l'eau grâce à une frappe appuyée qui a déjoué le gardien madrilène Diego Lopez. Moins de 15 minutes plus tard, les partisans du Galatasaray étaient debout dans les gradins après les deux buts rapides de Wesley Sneijder (70e minute) et Didier Drogba (72e minute) qui y est allé d'une talonnade.

Dès le début de la rencontre, les Espagnols ont imposé leur rythme grâce à un but à la septième minute de leur vedette portugaise qui mettait le pied sur une passe décisive de Sami Khedira à droite.

Tout se joue à la dernière minute

Dans l'autre match retour des quarts de finale, le Malaga C.F. (Espagne) et le Borussia Dortmund (Allemagne) sont passés par toutes les gammes d'émotions dans la victoire des Allemands 3-2 sur leur terrain.

Les compteurs étaient à zéro après l'impasse de 0-0 à l'aller jouée en Espagne. Dortmund a obtenu son billet pour les demi-finales dans le temps ajouté par l'arbitre. Les Andalous filaient vers une victoire jusqu'à ce que Marco Reus et Felipe Santana tournent l'histoire de la rencontre en un récit hollywoodien en marquant dans les dernières minutes.

Le portugais Eliseu avait pourtant donné l'avance 2-1 à Malaga à la 82e minute. Celui-ci avait pris les rênes du match grâce à un but de Joaquin Sanchez à la 25e minute.

Robert Lewandowski est l'autre buteur de Dortmund à la 40e minute.

Dans la défaite, Malaga a pu compter sur le retour de son entraîneur Manuel Pellegrini. Le Chilien avait quitté l'Espagne pour son pays natal après le décès de son père.

PLUS:rc