NOUVELLES

Blainville : le nec plus ultra des laboratoires de collisions automobiles sous-utilisé

07/04/2013 06:08 EDT | Actualisé 07/06/2013 05:12 EDT

Quatre ans après avoir reçu 15 millions de dollars du fédéral pour en faire un leader mondial, le Centre d'essais pour véhicules automobiles de Blainville est maintenant sous-utilisé.

Dans les années 2000, les tests de collisions frontales et latérales pour améliorer la sécurité routière ont connu une forte croissance, passant de 36 en 1999-2000 à 113 en 2009-2010. Mais l'année suivante, en 2010-2011, les recherches financées par Transports Canada ont baissé drastiquement, avec seulement une quarantaine de tests effectués.

En 2009, pourtant, le centre recevait 15 millions de dollars du gouvernement fédéral pour se moderniser. Les travaux effectués ont rendu le laboratoire à la fine pointe de la technologie. Il a même reçu en 2012 le prix du laboratoire le plus précis du monde.

Selon l'ingénieur Michel Gou, qui a participé à la création du centre en 1978, la baisse du nombre d'essais au cours des dernières années s'expliquerait par le manque d'argent pour acheter des automobiles pour les tests. « Il y a eu des coupures et il n'y aurait pas beaucoup de véhicules qui seraient disponibles pour les essais », avance-t-il.

Selon les sources de Radio-Canada, aucune relance des activités n'est prévue à court terme et le centre d'essais doit miser sur des contrats avec des partenaires privés.

D'après un reportage de Vincent Rességuier

PLUS:rc