BIEN-ÊTRE

Brésil - Dilma Rousseff inaugure pieds nus le stade de Salvador de Bahia

06/04/2013 12:01 EDT | Actualisé 06/06/2013 05:12 EDT

Pieds nus, au centre du terrain, la présidente brésilienne Dilma Roussef a inauguré d'un tir dans un ballon le stade de Salvador de Bahia (nord-est), théâtre de la prochaine Coupe des Confédérations 2013 et du Mondial-2014.

Le stade Fonte Nova flambant neuf accueillera des rencontres de la Coupe des Confédérations en juin et de la Coupe du monde 2014 attendue par tout le pays.

"Nous sommes capables de montrer que le Brésil proposera une Coupe des Confédérations, une Coupe du monde et des jeux Olympiques (2016) d'une immense qualité", a déclaré Mme Rousseff, citée par l'agence Brasil.

La rénovation du stade a pris deux ans et demi, employé plus de 10.000 ouvriers et coûté 591,7 millions de reales (environ 300 millions de dollars, 230,5 millions d'euros). Sa capacité est de 55.000 places assises.

Le stade Fonte Nova accueillera en juin trois matches de la Coupe des Confédérations, sorte de répétition générale avant le Mondial.

Deux autres stades, à Belo Horizonte et à Fortaleza, sont déjà terminés.

Trois autres sont encore en travaux: le mythique Maracana de Rio, où sera jouée la finale et qui doit être terminé pour le 27 avril, celui de Recife (fin des travaux estimés pour le 14 avril) et de Brasilia (21 avril).

Le premier match officiel dans le stade de Salvador de Bahia opposera dimanche Bahia à Vitoria dans le championnat de l'Etat de Bahia.

Le secrétaire général de la Fédération internationale de football (Fifa), Jérôme Valcke, a admis vendredi que "tous les préparatifs organisationnels ne seraient pas à 100%" pour la Coupe des Confédérations et a prévenu le Brésil qu'il devra en être autrement pour le Mondial-2014.

La Coupe des Confédérations aura lieu du 15 au 30 juin dans six villes brésiliennes et mettra aux prises le Brésil, l'Espagne, le Mexique, l'Uruguay, le Japon, l'Italie, le Nigeria et Tahiti.

lbc/cl/bvo/jr