NOUVELLES

Bien traiter les bénévoles, une priorité pour le NPD

06/04/2013 06:58 EDT | Actualisé 06/06/2013 05:12 EDT
AP

OTTAWA - La gentillesse avant tout: voilà le message envoyé aux employés du Nouveau Parti démocratique (NPD) lorsque vient le temps d'interagir avec les bénévoles électoraux, l'essence vitale de toute campagne.

Une résolution prioritaire devant être présentée lors du congrès fédéral de politiques du NPD, la fin de semaine prochaine à Montréal, demande au parti d'adopter un code de conduite pour garantir un traitement «équitable et humain» des bénévoles par les employés du parti.

Selon la résolution, des employés fédéraux ont dit, par le passé, être confus à savoir s'il était «obligatoire d'être gentils envers les bénévoles» lors des campagnes électorales.

Puisque ces bénévoles ne sont pas protégés par des conventions collectives ou rémunérés pour leur travail, la résolution, déposée par les néo-démocrates d'Oshawa, en Ontario, affirme qu'un code de conduite est nécessaire pour s'assurer qu'ils soient correctement traités.

La résolution stipule également que ce code devrait être conçu par un comité de bénévoles, et devrait comprendre une procédure de grief pour les personnes ayant l'impression de ne pas avoir été traitées correctement, en plus de mesures disciplinaires pour les employés qui en violeraient les dispositions.

Le document réclame par ailleurs que le code soit en vigueur lors de la prochaine campagne électorale fédérale, en 2015.

La proposition fait partie de 15 résolutions prioritaires choisies en vue du congrès. Ces résolutions ont le plus de chances d'être ultimement débattues et de faire l'objet d'un vote.

Dans l'ensemble, les résolutions prioritaires ne sont pas particulièrement controversées, reflétant plutôt des positions mises de l'avant par des députés du NPD à la Chambre des communes, ainsi que la volonté du chef Thomas Mulcair de présenter une alternative modérée aux conservateurs au pouvoir.

D'autres font écho à la volonté du parti de conserver sa base au Québec, qui a offert 59 de ses 75 sièges au NPD lors des élections de 2011, propulsant le parti à l'état d'opposition officielle pour la première fois de son histoire.

INOLTRE SU HUFFPOST

THOMAS MULCAIR