NOUVELLES
03/04/2013 08:00 EDT | Actualisé 03/06/2013 05:12 EDT

La sénatrice Wallin quitte deux comités

La sénatrice conservatrice Pamela Wallin, qui est visée par un audit pour ses allocations de résidence secondaire, quitte deux comités sénatoriaux.

Elle laisse ainsi tomber la direction du comité permanent du Sénat sur la Sécurité nationale et la Défense et se retire du comité des Affaires étrangères et du Commerce international. Elle quitte également le sous-comité des Anciens combattants.

Elle invoque des raisons personnelles pour expliquer sa décision.

Les allocations de résidence secondaire réclamées par Pamela Wallin, ainsi que par ses collègues Patrick Brazeau, Mike Duffy et Mac Harb, sont présentement examinées par la firme Deloitte. En vertu des règles, les sénateurs ont droit à une indemnité pour une résidence secondaire à Ottawa. Mais cela, à condition qu'ils maintiennent bel et bien leur résidence principale dans la province qu'ils représentent. 

La sénatrice Wallin a également été critiquée pour ses dépenses de voyage, qui s'élèvent à 321 000 $ depuis septembre 2010. Le Nouveau Parti démocratique a questionné le gouvernement conservateur à ce propos, et souhaitait savoir si la sénatrice a utilisé ses dépenses de voyage à des fins partisanes.

Pamela Wallin a été nommée au Sénat en 2008 par le premier ministre Stephen Harper. Elle a auparavant fait carrière en journalisme à CBC et CTV, avant d'être nommée consule générale du Canada à New York. Elle a également siégé en 2007 sur le comité d'experts présidé par John Manley qui devait examiner le rôle du Canada en Afghanistan.

PLUS:rc