NOUVELLES
02/04/2013 07:08 EDT | Actualisé 02/06/2013 05:12 EDT

La NRA dévoile son étude et fait ses propositions

AP
Wayne LaPierre, executive vice president of the National Rifle Association, holds a custom 300 Remington ultra mag during a gun auction after speaking during the Western Hunting & Conservation Expo Banquet at the Salt Palace Convention Center on Saturday, Feb. 23, 2013, in Salt Lake City. (AP Photo/Rick Bowmer)

WASHINGTON - La National Rifle Association (NRA) suggère d'avoir au moins un garde de sécurité armé par école partout aux États-Unis, afin de rassurer les élèves et permettre de réagir rapidement lors d'un attentat.

Le groupe qui défend l'utilisation des armes à feu a produit un rapport et a développé un programme d'entraînement de 40 à 60 heures. L'étude recommande de mettre ce programme à la disposition des membres du personnel des écoles, aux États-Unis, qui sont qualifiés et sans antécédents judiciaires.

À la Maison-Blanche, l'attaché de presse Jay Carney a expliqué que les responsables de l'administration travaillent présentement avec les législateurs afin de parvenir à un compromis sur une nouvelle loi sur le contrôle des armes à feu qui serait appuyée par les deux partis.

La Maison-Blanche a révélé que le président Barack Obama a prévu se rendre au Connecticut, là où 26 personnes sont décédées dans une fusillade à Newtown en décembre dernier, afin de mettre de la pression sur le Congrès pour qu'il adopte la nouvelle législation sur le contrôle des armes à feu.

M. Obama a aussi prévu un voyage à Denver pour mettre l'emphase sur le contrôle des armes à feu, mercredi, près de la banlieue où est survenue la fusillade dans un cinéma l'été passé.

L'étude de 225 pages de la NRA, qui a coûté plus d'un million de dollars, contient huit recommandations. Entre autres, elle propose de modifier les lois des États qui pourraient interdire à un membre du personnel d'une école de porter une arme à feu s'il a reçu une formation.

INOLTRE SU HUFFPOST

Sandy Hook Elementary School Shooting