NOUVELLES

La mère de Lin Jun ne veut pas que son fils soit oublié

02/04/2013 04:21 EDT | Actualisé 01/06/2013 05:12 EDT

Venus de Chine pour assister aux procédures judiciaires entourant le meurtre de leur fils, les parents de Lin Jun ont accepté de s'adresser aux médias mardi pour éviter que leur fils soit oublié et que la victime reçoive moins d'attention que le présumé coupable.

Ils ont l'intention de suivre le procès jusqu'au bout, afin de « connaître la vérité », a dit Zhigui Du, la mère de Lin Jun. Bien qu'ils ne puissent parler de l'enquête, ils ont mentionné qu'ils trouvaient le processus judiciaire trop lent.

« Je n'ai pas envie de vivre. Je serais plus heureuse si je pouvais accompagner mon fils », a-t-elle avoué par l'entremise de son interprète.

Les parents de Lin Jun invitent par ailleurs le public à rendre hommage à leur fils jeudi prochain, à l'occasion de la fête de Qingming, consacrée à la commémoration des défunts dans la tradition chinoise.

Lin Jun, étudiant chinois de 33 ans à l'Université Concordia, a été tué et démembré dans un appartement du quartier Côte-des-Neiges en mai 2012. Les audiences préliminaires sur le présumé auteur du meurtre, Luka Rocco Magnotta, font relâche au palais de justice de Montréal.

Avec la collaboration de Wei Wun

PLUS:rc