NOUVELLES

La vie sans Ward

01/04/2013 01:26 EDT | Actualisé 31/05/2013 05:12 EDT

Les Sénateurs d'Ottawa ont réussi à survivre malgré la perte de leur gardien numéro 1, le meilleur défenseur de la Ligue nationale et deux de leurs meilleurs attaquants. Quand on regarde du côté de la Caroline, les exploits des Sénateurs gagnent en valeur.

Les Hurricanes (16-15-2), adversaires du Canadien (22-7-5) lundi soir, viennent de traverser leur pire séquence de la saison, survenue justement en l'absence de quelques piliers.

Devant le filet, Cam Ward s'est blessé à un genou le 3 mars dernier et le diagnostic d'origine faisait état d'une absence de six à huit semaines. Son auxiliaire, Dan Ellis, a quant à lui raté les trois derniers matchs, mais sera en uniforme lundi soir, dans un rôle de substitut à Justin Peters. Le défenseur Justin Faulk, joueur le plus utilisé de l'équipe, ratera une cinquième rencontre de suite.

Et l'attaquant Tuomo Ruutu, auteur de trois passes en quatre matchs depuis son retour au jeu, s'est de nouveau blessé samedi, à Winnipeg. Quand ça va mal...

« Quand tu perds ton gardien numéro 1 et ton meilleur défenseur, c'est un obstacle. Mais c'est la chance pour d'autres de jouer davantage », a résumé l'entraîneur-chef des Hurricanes, Kirk Muller.

Par « obstacle », Muller parle évidemment de cette séquence de sept défaites de suite, qui a pris fin samedi avec un gain de 3-1 sur les Jets. En 12 matchs sans Ward, les Hurricanes affichent un dossier de 4-7-1. Premiers de la Division sud-est avec une avance de quatre points sur les Jets, ils ont glissé au 10e rang de l'Est, à quatre points des Manitobains et du sommet de la section.

« La séquence de défaites n'avait rien à avoir avec Cam, a assuré l'attaquant Chad LaRose. Nos gardiens nous ont gardés dans le match et nous ont donné la chance de gagner, on l'a vu à Winnipeg. Et certains matchs serrés ne l'auraient pas été sans nos gardiens. Notre effort devait être relevé et on l'a fait dernièrement. »

« L'important est de bien jouer défensivement à 5, que les 5 fassent leur travail, bloquent des tirs, a ajouté le capitaine des Hurricanes, Eric Staal. C'est le genre de hockey que tu joues en séries. Pour nous, on joue comme en séries. »

Peters a présenté une fiche de 3-4-0, avec une efficacité de ,911 depuis la blessure de Ward.

Skinner broie du noir

Jeff Skinner avait la mine basse après l'entraînement des siens. L'attaquant de 20 ans peine à produire depuis un mois, avec un seul point à ses neuf derniers matchs, après en avoir engrangé 18 lors de ses 19 premières sorties.

Si on se fie aux trios vus lors de l'exercice matinal, le gagnant du trophée Calder en 2011 formera un trio avec la recrue Riley Nash et Jussi Jokinen, récemment soumis au ballottage. En début de saison, Skinner comptait sur Jordan Staal comme centre.

A-t-il parlé de sa situation avec Kirk Muller?

« Oui, on en a parlé un peu, mais l'attention a surtout été placée sur les situations de match », a dit le jeune homme, peu bavard en ce lundi matin.

Rien pour aider sa confiance, on raconte que ses coéquipiers lui ont fait un poisson d'avril à propos, à deux jours de la date limite des transactions. Ils auraient paqueté son équipement en lui faisant croire qu'il a été échangé. Mais un vétéran de l'équipe a assuré que le jeune homme n'a pas mordu!

Trios à l'entraînement

  • Tlusty-E. Staal-Semin
  • Bowman-J. Staal-Dwyer
  • Skinner-Nash-Jokinen
  • LaRose-Brent-Westgarth (Hall)

PLUS:rc