NOUVELLES

Frais de stationnement à l'hôpital : un stress additionnel pour les malades

30/03/2013 10:05 EDT | Actualisé 30/05/2013 05:12 EDT

Les frais de stationnement imposés par les hôpitaux représentent un stress pour les patients et leurs proches, allant même jusqu'à réduire le nombre et la durée des visites, selon une enquête effectuée par l'équipe de l'émission Marketplace, du réseau anglais de Radio-Canada,

C'est du moins le cas pour plus de la moitié des 1000 Canadiens sondés par Marketplace dans cinq provinces : l'Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba, l'Ontario et la Nouvelle-Écosse.

Dans 3 % des cas, les patients sautaient carrément un rendez-vous à l'hôpital en raison des tarifs de stationnement.

Les trois quarts des répondants affirment que ces coûts de stationnement accroissent le stress de devoir aller à l'hôpital et ont donc un impact négatif sur leur santé. Pour 38 % d'entre eux, ces dépenses de stationnement les empêchent de visiter, aussi souvent qu'ils le souhaiteraient, leurs proches hospitalisés.

Déjà assujettis à des hausses durant les dernières années, les coûts de stationnements à l'hôpital pourraient augmenter à court terme. En vertu d'une disposition contenue dans le récent budget fédéral, les stationnements des centres hospitaliers ne bénéficieront plus d'une exemption de taxes. Par conséquent, les centres hospitaliers devront soit prévoir une baisse de leurs revenus, soit accroître le coût du stationnement.

Le stationnement de l'Hôpital pour enfants malades de Toronto, par exemple, a permis à l'établissement de récolter cinq millions de dollars en 2012. Un groupe de parents qui défendent les droits des enfants atteints du cancer font circuler une pétition, en ligne, pour réclamer des tarifs réduits pour les parents de ces petits malades. Jusqu'ici, le groupe a recueilli près d'un millier de signatures.

L'enquête de Marketplace cite aussi l'exemple d'une mère fréquentant l'Hôpital pour enfants malades de Toronto, afin que sa fille cancéreuse y subisse des traitements. En 2011, seulement, cette mère estime avoir effectué 147 visites à l'hôpital qui lui ont coûté quelques milliers de dollars en frais de stationnement.

PLUS:rc