NOUVELLES

Décès du journaliste judiciaire Rodolphe Morissette

30/03/2013 10:31 EDT | Actualisé 30/05/2013 05:12 EDT

Rodolphe Morissette, un pilier du journalisme judiciaire au Québec, est mort dans la nuit de jeudi à vendredi à l'âge de 72 ans. 

M. Morissette était chroniqueur judiciaire au Journal de Montréal avant de prendre sa retraite en 2007. Il avait entamé sa carrière de journaliste au quotidien Le Devoir en 1977.

Rodolphe Morissette a commencé son travail au palais de justice de Montréal dans les années 80, alors que l'on révélait l'existence de contrats frauduleux dans la foulée des Jeux olympiques de Montréal. 

En 22 ans de carrière au palais de justice, il a couvert des centaines de procès.

M. Morissette a aussi écrit plusieurs livres, dont La presse et les tribunaux, au début des années 1990.

À la fin de sa carrière, il se désolait des difficultés que rencontraient les journalistes judiciaires. « La Charte [des droits et libertés] a eu de formidables retombées, mais chaque point gagné à l'arraché fait maintenant l'objet d'une nouvelle bataille pour nous priver d'information, sous prétexte que la diffusion de cette information mettra en péril le procès à venir », disait-il en 2007 dans une entrevue accordée au magazine le Trente.

« Le regard persistant des journalistes judiciaires a eu et continue d'avoir un effet bénéfique, se réjouissait-il toutefois. La police a dû modifier ses façons de faire, les avocats se savent observés, la magistrature aussi. »

Rodolphe Morissette a succombé à la maladie de Crohn.

PLUS:rc