NOUVELLES

L'équipe à battre

29/03/2013 08:45 EDT | Actualisé 29/05/2013 05:12 EDT

Avec une fiche immaculée de quatre victoires, l'Impact fait écarquiller bien des yeux. Sa prochaine proie : le Sporting de Kansas City, samedi soir.

Un texte de Mathieu D'Amours

Le onze montréalais n'a pas souffert d'un complexe d'infériorité la saison dernière contre la meilleure équipe de l'Est avec deux gains en trois matchs.

C'est d'ailleurs sur le terrain du Sporting Park que l'Impact a remporté sa première victoire à l'étranger dans la MLS. Il avait blanchi l'équipe hôtesse 2-0 à son 10e match.

Maintenant, les rôles sont inversés. Le SKC n'a triomphé qu'une seule fois depuis le début de la campagne et l'Impact est craint par tous.

Le travail de Patrice Bernier ne passe pas sous silence et de nombreux observateurs y attribuent les succès des Montréalais, du moins en partie.

Le talent de fabricant de jeu du Brossardois a d'ailleurs été souligné par l'entraîneur du Sporting Peter Vermess.

De son côté, Marco Di Vaio semble avoir éclos après deux matchs difficiles en lever de rideau. L'Italien compte désormais deux buts à sa fiche, en plus de mener largement dans la colonne des tirs cadrés dans la MLS avec 11, soit 4 de plus que son plus proche poursuivant.

En défense, Marco Schällibaum a donné une première chance à Karl Ouimette face aux Red Bulls samedi dernier et le jeune de 20 ans n'a pas déçu.

Le Repentignois mérite pleinement une deuxième présence dans la formation partante, mais attendons... Schällibaum n'est toujours pas à court de surprises!

Une équipe qui se cherche

Le Sporting éprouve de la difficulté à se mettre en marche, mais il faut rappeler qu'il a été amputé de ses deux meilleurs éléments à son dernier affrontement (0-0 contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre).

Fraîchement revenus de leur stage avec l'équipe nationale américaine, le défenseur Matt Besler et le milieu Graham Zusi tenteront de renverser la vapeur devant un adversaire dominant.

Dans l'avion qui allait les ramener à Kansas City, Besler et Zusi se motivaient l'un et l'autre en prévision du match contre Montréal. Besler a avoué que l'Impact a le numéro du Sporting, mais qu'il souhaitait fortement lui faire subir sa première défaite.

Le onze montréalais devra également se méfier de l'attaque du Sporting, qui a effectué 56 tirs en quatre matchs pour se classer 2e à ce chapitre dans la ligue.

Et c'est sans compter le départ du milieu de terrain Kei Kamara, 1er tireur de la MLS en 2012, mais prêté au club anglais Norwich City cette saison.

L'équipe du Missouri foulera donc le terrain gonflée à bloc avec l'intention d'offrir une première victoire à ses partisans à domicile.

Parions que les gants de Troy Perkins seront un peu plus usés qu'à l'habitude au terme des 90 minutes!

PLUS:rc