NOUVELLES

«Vettel va souffrir» - Button

28/03/2013 09:37 EDT | Actualisé 28/05/2013 05:12 EDT

Bernie Ecclestone ne voit en Sebastian Vettel qu'un gagnant, car selon lui, « un bon perdant est d'abord un perdant ». Jenson Button n'est pas de cet avis. Il estime que désobéir est « grave ».

M. Ecclestone s'est placé résolument du côté du champion du monde. En pensant à Kimi Raikkkonen.

« Si j'étais Vettel, avec trois titres de champion du monde, et que quelqu'un me donnait des instructions par communication radio, je dirais comme Raikkonen : "Je sais ce que je fais", a expliqué M. Ecclestone à Sky Sports. Je dis toujours, montrez-moi un bon perdant et je vous montrerai un perdant. »

Mais dans cette controverse, le plus grand perdant n'est-il pas Christian Horner, le patron de l'équipe Red Bull?

« Christian sait parfaitement que ce qui devait arriver n'est pas arrivé, a ajouté le Britannique. Alors, si j'étais lui, je dirais à Vettel : "Ne me fais plus passer pour un idiot!" »

Christian Horner a révélé que Vettel était passé par l'usine en début de semaine, et avait présenté ses excuses au personnel de l'équipe. Le problème est maintenant réglé, dit Red Bull. Il y a eu une discussion après la course entre les intéressés, et la page est tournée.

« Ils n'ont pas à être toujours à l'unisson, explique Helmut Marko, conseiller F1 de Red Bull et responsable de la filière des pilotes, à ESPN. Mais il faut qu'ils travaillent bien ensemble. Sebastian a présenté ses excuses, et c'était la première chose à faire. Il y a eu ensuite une rencontre d'équipe pour analyser la course (debriefing), les discussions nécessaires ont eu lieu, et une poignée de main entre les pilotes a scellé le tout. Le dossier est clos. »

Pour le pilote McLaren Jenson Button, ce n'est pas si simple. Il pense que la victoire de Vettel aura des répercussions.

« Nous (les pilotes) voulons tous gagner, mais (Vettel) court pour Red Bull et c'est à Red Bull de décider, a expliqué Button au quotidien Daily Mail. Sebastian va souffrir longtemps de cette affaire. Je suis surpris de ce qu'il a fait. »

« Au lieu de s'inquiéter des autres pilotes sur la grille, ils vont avoir peur de ce que le coéquipier va faire, a souligné Button. Cela peut rapidement poser problème. Ils peuvent s'asseoir et en discuter, mais il y aura un effet sur les résultats. Cela ne va pas quitter leurs esprits. Si l'équipe vous demande quelque chose et que vous ignorez complètement ce qu'elle vous demande, et que cela coûte la victoire à votre coéquipier, c'est grave. »

PLUS:rc