NOUVELLES

Une ex-haute fonctionnaire condamnée pour fraude et abus de confiance

28/03/2013 12:56 EDT | Actualisé 28/05/2013 05:12 EDT
Shutterstock
judge gavel with computer and...

Une ancienne haute fonctionnaire du gouvernement fédéral est condamnée à quatre ans de prison, jeudi, pour avoir accéléré des demandes d'immigration en échange d'argent.

Diane Serré, 41 ans, était accusée de 23 chefs d'accusations de fraude et d'abus de confiance, alors qu'elle était gestionnaire des opérations à Citoyenneté et Immigration Canada.  Elle a comparu au palais de justice d'Ottawa en matinée.

Selon la police, la haute fonctionnaire se servait de son influence au sein du ministère pour accélérer le traitement de demandes d'immigration en échange de sommes pouvant atteindre 25 000 $.

Diane Serré n'aura pas de possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé le tiers de sa peine. La Couronne, qui avait demandé six ans d'emprisonnement, est tout de même satisfaite de la sentence.

L'ex-haute fonctionnaire, qui était accompagnée de ses proches en cour jeudi, a fondu en larme au moment où la peine a été prononcée.

Diane Sauvé avait été arrêtée en décembre 2004, à Ottawa, avec quatre autres personnes à la suite d'une enquête de 11 mois. Issam Dakik, un autre employé du ministère, avait été condamné à un peu moins de trois ans de prison dans cette affaire après avoir plaidé coupable en 2006.

À sa sortie de prison, Diane Serré sera en probation pendant six mois.