Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) sont-ils responsables des blessures graves infligées à trois manifestants lors des événements de Victoriaville en mai dernier? La SQ a toujours soutenu qu'il ne pouvait s'agir de blessures causées par des balles de plastique. Une équipe de l'émission Enquête a mis la version policière à l'épreuve des faits, et en arrive à des conclusions différentes.

La SQ se défend et invoque plusieurs facteurs. « Peu avant 19 h, ce qu'on peut affirmer c'est qu'il y a déjà deux personnes de blessées. À ce moment-là, on n'a pas commencé à utiliser nos armes d'impact. Puis il y a déjà des ambulances sur place », a affirmé le capitaine Jean Finet.

Or, les rapports ambulanciers contredisent la version policière. De plus, en examinant attentivement les images de Radio-Canada avant 19 h, on voit distinctement des policiers pointer leur arme, et l'un d'eux, tirer vers les manifestants.

Les policiers auraient aussi enfreint les règles pour ce type de projectile, et tiré de trop près.

Plusieurs organisations, dont les Nations unies, ont condamné par le passé l'utilisation d'armes d'impact comme moyen de contrôle de foule dans des manifestations. La Sûreté du Québec n'a pas l'intention de commenter, et dit avoir suspendu son enquête interne, le temps que le commissaire à la déontologie policière tire ses conclusions.

Un reportage de Sylvie Fournier d'Enquête


LES PHOTOS DES AFFRONTEMENTS
Loading Slideshow...
  • Bienvenue à Victoriaville!

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • Jean Charest livre son discours

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • Jean Charest livre son discours

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Martine Asselin, porte-parole de la Sûreté du Québec

    Selon la SQ, 4 policiers et 7 manifestants ont été blessés au cours des affrontements (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Alain Rayes, maire de Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Victoriaville en état de siège

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Victoriaville en état de siège

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Victoriaville en état de siège

    Photo ROGERIO BARBOSA, AFP

  • Berçail du Conseil général du PLQ, avec son menu grill à partir de 11$

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • Le Wal-Mart de Victoriaville ferme

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Le Wal-Mart de Victoriaville ferme

    (Photo: Yves Charlebois)

  • L'ancien de la SQ Guy Ouellet en discussion avec un policier

    (Photo: Yves Charlebois)