NOUVELLES

Le chef démissionnaire de l'opposition syrienne se rend au sommet arabe

25/03/2013 08:39 EDT | Actualisé 25/05/2013 05:12 EDT

Malgré qu'il ait donné sa démission dimanche comme chef de l'opposition syrienne, Ahmad Moaz Al-Khatib est arrivé lundi à Doha pour mener la délégation au sommet de
la Ligue arabe prévu mardi et mercredi au Qatar. « J'ai décidé de prononcer un discours au nom du peuple syrien à la conférence de Doha », dit-il sur son compte Twitter.

« C'est un sujet qui n'a rien à voir avec [ma] démission, qui sera discutée ultérieurement », a-t-il ajouté.

Ahmad Moaz Al-Khatib a annoncé dimanche sa démission de la Coalition nationale, avant d'annoncer qu'il se rendrait tout de même au sommet. D'intenses pressions de pays arabes et de l'opposition auraient été exercées sur lui pour qu'il revienne sur sa décision. Le premier ministre du Qatar, principal bailleur de fonds de l'opposition, l'a publiquement appelé à revenir sur sa décision.

La Coalition avait annoncé, après la démission de M. Khatib, qu'elle serait représentée au sommet par le premier ministre Ghassan Hitto.

M. Khatib a reproché à la communauté internationale son inaction face au conflit et accusé des pays soutenant l'opposition « de tenter de contrôler la révolte ».

Il reprocherait notamment au Qatar d'avoir imposé l'élection de M. Hitto, soutenu par les Frères musulmans.

Les États-Unis ont affirmé lundi qu'ils continueraient à soutenir l'opposition.

Les dirigeants arabes se réunissent pour leur sommet annuel, dominé par le conflit syrien. Pour la première fois, la Coalition nationale de l'opposition syrienne y représentera le pays. La Syrie est suspendue de la Ligue arabe depuis novembre 2011. La décision de donner un siège à l'opposition a vivement été dénoncé par le régime de Bachar Al-Assad.

PLUS:rc