NOUVELLES

Gagnon et Frisch, les meilleurs en super-G

25/03/2013 09:08 EDT | Actualisé 25/05/2013 05:12 EDT

Marie-Michèle Gagnon a remporté lundi le titre canadien en super-G à Whistler. Jeffrey Frisch a fait de même du côté masculin.

Gagnon, 2e dimanche de la descente derrière Larisa Yurkiw, a devancé sa rivale de la veille grâce à un temps de 1 min 12 s 97/100, 17 centièmes plus rapide que Yurkiw. L'Ontarienne Julia Roth (1:14,28) a terminé 3e.

« Je suis contente d'avoir bien skié, a déclaré après sa victoire la résidente de Lac-Etchemin. En général, je laisse les skis faire leur boulot et j'ai adopté une bonne approche aujourd'hui. Je suis heureuse d'être championne canadienne. C'est génial! »

Gagnon a tenu à dédier son triomphe à Kelly VanderBeek, qui a officialisé sa retraite avec une dernière descente, après l'épreuve féminine du jour. Une petite cérémonie a eu lieu dans l'aire d'arrivée pour souligner l'événement.

« Elle a été une puissante source d'inspiration pour moi. Je me souviens encore de l'avoir suivie à Turin en me disant qu'un jour, j'aimerais aller aux Jeux olympiques pour réussir comme elle. »

La jeune skieuse de Mont-Tremblant, Valérie Grenier, 16 ans, a pris le 4e rang.

Du côté des hommes, Frisch, de Mont-Tremblant, a été le premier à s'élancer. Son temps de 1:10,36 a résisté au passage à la ligne de 49 autres skieurs. L'Albertain Tyler Werry (2e, 1:10,87) et le Britanno-Colombien Manuel Osborne-Paradis (3e, 1:10,95) ont complété le podium.

PLUS:rc