Offensive médiatique de la FTQ contre le budget Flaherty

Publication: Mis à jour:
PUBLICITE FTQ
www.fondsftq.com

La Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) lance une offensive médiatique pour dénoncer l'élimination, d'ici 2017, du crédit d'impôt octroyé par Ottawa pour les fonds de travailleurs.

Samedi, la FTQ a acheté une page de publicité dans les principaux quotidiens de la province pour dénoncer cette mesure annoncée dans le budget fédéral de Jim Flaherty. « M. Harper, pourquoi nous enlevez-vous le crédit d'impôt qui nous aide à épargner? », peut-on y lire.

Le syndicat rappelle que le Fonds de solidarité FTQ a permis de créer 500 000 emplois au Québec et d'investir chaque année 745 millions de dollars dans l'économie québécoise. « En coupant si allègrement dans un véhicule d'épargne aussi profitable, quelle vision économique propose donc M. Harper? », poursuit la FTQ dans la publicité.

En entrevue à Radio-Canada, le secrétaire du Fonds de solidarité FTQ, Daniel Boyer, souligne que cette mesure d'Ottawa arrive à un mauvais moment puisque la société tente actuellement de renouveler son actionnariat. « Si on a plus d'argent qui sort parce que des gens prennent leur retraite et moins d'argent qui rentre, et qu'on ne peut pas maintenir notre actif, on aura évidemment moins d'argent à investir dans l'économie », déplore-t-il.

La décision d'Ottawa d'abolir ce crédit d'impôt a provoqué une levée de boucliers des partis politiques, des syndicats et des entrepreneurs, qui jugent que la mesure nuira au développement de l'économie québécoise.

Le gouvernement fédéral estime pour sa part que les fonds de travailleurs, comme celui de la FTQ ou de la CSN (Fondaction), disposent de milliards d'actifs et que le crédit d'impôt constitue un avantage déloyal pour les autres fonds d'investissement.

Le crédit d'impôt fédéral octroyé aux particuliers qui achètent des actions de fonds de travailleurs est actuellement de 15 %, pour un montant allant jusqu'à 5000 $ par année. En 2015, ce crédit d'impôt sera réduit à 10 %, pour fondre à 5 % l'année suivante et disparaître en 2017.

Le Québec propose aux particuliers un crédit d'impôt similaire aux investisseurs, alors que l'Ontario vient de l'éliminer.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Budget fédéral 2013
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Flaherty sabre dans les fonds de la FTQ et de la CSN - Huffington Post

Un oeil au beurre noir pour la FTQ - Affaires - LaPresse.ca

Les syndicats outrés, le patronat content | Budget fédéral 2013 ...

Pouliot - Budget: Flaherty vient-il de tuer le Fonds de solidarité ...

Flaherty se sert de ses souliers neufs pour écraser des bottines à ...