NOUVELLES

Opération charme réussie pour Barack Obama au Moyen-Orient

23/03/2013 04:58 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

C'est par la visite d'un site historique d'importance que le président Barack Obama devrait dire aurevoir au Moyen-Orient, samedi, après un séjour de quatre jours.

Une visite du site de Pétra, une ancienne cité dont les ruines extrêmement bien conservées constituent la première destination touristique en Jordanie, est prévue à son horaire. Son avion est arrivé sur place tôt samedi.

Le président américain aura passé 24 heures en Jordanie. Vendredi, il a rencontré le roi, Abdullah II, à qui il a promis une aide financière de 200 millions de dollars afin d'aider le pays à recevoir les masses de réfugiés qui arrivent en Jordanie chaque, fuyant la guerre civile en Syrie.

Il a aussi exprimé ses craintes de voir la Syrie devenir un refuge pour les extrémistes, crainte partagée par le roi. Les réformes politiques entreprises en Jordanie depuis les soulèvements dans le monde arabe ont aussi été discutées.

Barack Obama a toutefois passé la majeure partie de son voyage en Israël, en plus de faire une courte visite à Ramallah, les Territoires palestiniens.

Déjà, les observateurs ont qualifié la visite de réussie, notamment parce qu'elle semble avoir aidé à détendre les relations entre Barack Obama et le premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou. Le chef de la Maison-Blache a également beaucoup parlé de paix et de l'importance d'en arriver à un accord négocié entre Israéliens et Palestiniens.

Il s'agissait de son premier voyage officiel depuis le début de son deuxième mandat. C'était aussi la première fois qu'il mettait les pieds en Israël, dans les Territoires palestiniens et en Jordanie.

PLUS:rc