NOUVELLES

Di Vaio menace, l'Impact l'emporte

23/03/2013 05:39 EDT | Actualisé 23/05/2013 05:12 EDT

Après avoir brisé la glace contre le Toronto FC avec son premier but de la saison, Marco Di Viao ne souhaitait manifestement pas se retrouver dans une disette.

Un texte de Mathieu D'Amours

Le joueur désigné a inscrit le seul but de la rencontre en plus d'être une constante menace. L'Impact de Montréal a défait les Red Bulls de New York 1-0 au Stade olympique, samedi.

Sur un dégagement des Red Bulls, Patrice Bernier a remis immédiatement le ballon à Di Vaio, qui se cachait derrière les défenseurs new-yorkais. L'Italien n'a eu qu'à déjouer le gardien Luis Robles à sa gauche pour procurer l'avance à l'Impact à la 14e minute.

Di Vaio a failli compter son deuxième du match quand il a profité d'une erreur du défenseur Markus Holgersson pour ensuite déjouer le gardien. L'attaquant, seul devant une cage béante, a toutefois été freiné par deux autres défenseurs.

L'Italien a par la suite raté de nombreuses chances tout au long des 90 minutes, mais a forcé la défense des Red Bulls à demeurer vigilante.

« J'aurais pu en compter deux ou trois ce soir, a déclaré Di Vaio. L'important, c'est que nous avons gagné. »

Marco Shällibaum a martelé ses joueurs au cours de la semaine pour qu'ils accentuent la pression sur leurs adversaires. Le onze montréalais a répondu à l'appel en première mi-temps, mais il a quelque peu cafouillé.

L'entraîneur-chef s'est assuré à la pause que ses ouailles ne répètent pas le scénario de la semaine dernière contre le Toronto FC.

Les Red Bulls, tout comme leurs prédécesseurs, ont amorcé la deuxième mi-temps avec le contrôle du ballon.

Il aura fallu un deuxième carton jaune et une expulsion du défenseur Brandon Barklage à la 75e minute pour que l'Impact reprenne définitivement les commandes.

Ouimette, un choix tactique

Marco Shällibaum a surpris bien des observateurs en offrant une place dans le onze partant à Karl Ouimette pour remplacer Alessandro Nesta, blessé aux adducteurs. La semaine dernière, Dennis Iapichino avait pris la relève de l'Italien.

« On savait que le numéro 9 (Fabian Espindola) arriverait par la gauche, a analysé Shällibaum. C'était un choix tactique simplement. »

Sommes toutes, Shällibaum a été satisfait du travail du jeune de Terrebonne.

« Il a été solide, il n'a pas fait de fautes et il a été très concentré, a soulevé l'entraîneur. Pour un jeune comme ça, il a très bien joué. »

Ouimette, qui a appris la nouvelle de sa titularisation jeudi, a toutefois été incommodé par un virus le lendemain. Le joueur de 20 ans a tout de même entamé le match avec confiance puisque Shällibaum l'a employé à sa position naturelle, à gauche, en compagnie de Jeb Brovsky.

La paire de défenseurs a d'ailleurs solidifié le mur montréalais et a fait avorter de nombreuses occasions des Red Bulls.

L'Impact reste invaincu en quatre matchs et trône au sommet de l'Association de l'Est.

À noter :

- Justin Mapp a effectué son retour dans la formation montréalaise après une blessure au mollet. Il a pris la place d'Andrea Pisanu à la 62e minute.

- 26 259 spectateurs ont assisté à la rencontre au Stade olympique, soit un peu plus de 10 000 de moins que le match inaugural.

PLUS:rc