POLITIQUE

La cause de Patrick Brazeau reportée au 10 juin

22/03/2013 10:54 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT

GATINEAU, Qc - Accusé de voies de fait et d'agression sexuelle, le sénateur Patrick Brazeau a l'intention de mettre tout cela derrière lui et de retourner travailler au Sénat pour les Canadiens, a indiqué vendredi son avocat.

Présent à la Cour pour son client dont le dossier était appelé devant un juge, Me Michel Swanston a fait savoir que la cause a été reportée au mois de juin, après qu'il ait plaidé que toute la preuve ne lui avait pas été dévoilée.

M. Brazeau n'était pas présent à la Cour vendredi, mais deux avocats le représentaient.

«Nous contesterons avec vigueur les allégations qui ont été portées contre lui», a fait savoir Me Michel Swanston, accompagné de Me Gérard Larocque.

Les deux avocats prétendent que des éléments de preuve manquent au dossier, mais ils ne les ont pas identifiés en public.

Le procureur de la Couronne, Sylvain Petitclerc, a indiqué que les avocats de la défense ont reçu la totalité du dossier — rapports de police et déclaration de la victime — et que le dossier était «100 pour cent complet».

«Malgré que ses avocats étaient en possession de la preuve depuis le 12 février, ce matin ils ont avancé que des éléments de preuve étaient manquants», a dit pour sa part Me Petitclerc, légèrement irrité.

Questionné à savoir si M. Brazeau tentait de gagner de temps ou de faire traîner le dossier, Me Petitclerc a répondu qu'il s'agissait d'«une possibilité».

Quant à M. Brazeau, il «vit le drame en famille» et apprécierait que sa vie privée soit respectée, a déclaré Me Swanston.

«Sachez qu'il a l'intention de mettre tout cela derrière lui pour retourner travailler et représenter les intérêts des citoyens canadiens devant le Sénat», a -t-il ajouté en guise de conclusion, refusant de répondre aux questions des journalistes.

Dans un message envoyé sur Twitter vendredi après-midi, M. Brazeau a lui-même été affirmatif. «Je vais combattre ces accusations qui ont été portées contre moi et prouver mon innocence. Je vais revenir», écrit-il.

M. Brazeau a été accusé de voies de fait et d'agression sexuelle le 8 février dernier. Il a plaidé non coupable.

Au lendemain de son arrestation, il a été expulsé du caucus conservateur. Peu de temps après, ses collègues du Sénat l'ont mis en congé forcé de la Chambre haute.

Le dossier de M. Brazeau a été reporté au 10 juin. Me Petitclerc s'attend à une autre remise.

INOLTRE SU HUFFPOST

Trudeau et Brazeau se dévêtent