POLITIQUE

Course à la chefferie libérale: Justin Trudeau a amassé plus de 1 million $

22/03/2013 09:16 EDT | Actualisé 22/05/2013 05:12 EDT
CP

OTTAWA - Justin Trudeau, le grand favori dans la course à la chefferie du Parti libéral du Canada, a amassé quelque 1,3 million $ depuis l'annonce de sa candidature, en octobre dernier.

Une telle somme représente le triple de ce qu'avait recueilli Thomas Mulcair, qui a brigué et remporté le leadership du Nouveau Parti démocratique l'an dernier. Et elle place Justin Trudeau bien loin devant ses cinq rivaux dans la course libérale.

Les six candidats devront déposer, d'ici dimanche, le premier de quatre rapports financiers à Élections Canada. L'équipe Trudeau a fait savoir que le rapport indiquerait que le fils aîné de l'ancien premier ministre Pierre Elliot Trudeau a amassé un peu plus de 1 million $ depuis octobre. Le montant n'inclut pas les 10 pour cent que perçoit le parti sur tous les dons. Pas plus que cela n'inclut les 300 000 $ que son équipe affirme avoir recueilli, mais dont les détails n'ont pas encore été traités.

D'autres rapports financiers publiés précédemment démontraient que Justin Trudeau avait réuni 760 000 $ à la fin de l'année dernière, soit six fois plus que son plus proche rival dans la course, Marc Garneau, qui a depuis jeté l'éponge et accordé son appui au meneur de la course.

L'équipe Trudeau se félicite particulièrement d'avoir pu recueillir la plupart de ces fonds auprès de petits donateurs. En moyenne, quelque 7500 donateurs ont versé 155 $. Plus de 3000 d'entre eux ont contribué pour 20 $ ou moins, a précisé l'entourage de M. Trudeau.

Cette facilité à attirer de petits dons sera cruciale pour la survie financière du parti, et ce à plus forte raison depuis l'abolition, par le gouvernement conservateur, des subventions aux partis en période d'élections.

Traditionnellement, le Parti libéral du Canada empoche de grosses sommes d'argent versées par des donateurs aisés et des entreprises. Le PLC a eu du mal à amasser ses fonds depuis l'entrée en vigueur des réformes sur le financement politique, en 2004, qui ont nettement abaissé le plafond des dons individuels. Les conservateurs, passés maîtres dans l'art des petits dons, ont ainsi renfloué leurs coffres à hauteur de 17,3 millions $, l'an dernier. Le PLC n'a récolté que la moitié, soit 8,3 millions $.

Quant aux autres candidats libéraux, la députée torontoise Martha Hall Findlay a amassé 150 000 $, dont 35 000 $ ont servi à éponger sa dette de sa dernière tentative à la chefferie du parti, en 2006. Marc Garneau avait quant à lui réuni 123 000 $ et l'avocat George Takach, qui a aussi abandonné la course, 106 000$. La Vancouvéroise Joyce Murray a amassé 57 000 $, la militaire retraitée Karen McCrimmon 20 000 $ et l'avocate torontoise Deborah Coyne, 16 000 $.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le style non-conventionnel de Justin Trudeau