NOUVELLES

Un dernier duel pour le globe

21/03/2013 03:05 EDT | Actualisé 20/05/2013 05:12 EDT

Un duel. 97 points d'avance. À moins d'une catastrophe, Mikaël Kingsbury soulèvera son deuxième globe de cristal de suite vendredi, à l'issue de la dernière épreuve de bosses de la saison, à la Coupe du monde de Sierra Nevada, en Espagne.

Un texte de Manon Gilbert

Sacré champion du monde des bosses individuelles il y a deux semaines à Voss, Kingsbury n'a besoin que de quatre points, donc d'une 27e place, pour conserver un bien qu'aimerait bien lui ravir Alexandre Bilodeau.

Raison pour laquelle Kingsbury ne veut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. D'autant plus qu'il livrera sa dernière bataille contre Bilodeau dans une épreuve en parallèle, épreuve dans laquelle il lui a cédé la plus haute marche du podium dans leurs deux derniers affrontements.

Bilodeau, lui, est bien conscient qu'à moins d'une contre-performance de son jeune dauphin, il devra oublier le globe de cristal.

« Dès le début de la saison, je voulais le globe. Je mentirais si je disais que je ne le voulais pas. Mais en même temps, ce n'était pas mon objectif. Je voulais m'habituer au nouveau format de compétition, faire confiance à mon ski et prendre de l'expérience », a indiqué le champion du monde des bosses en parallèle.

Rappelons que la saison dernière, le médaillé d'or olympique n'avait disputé que quatre courses en Coupe du monde afin de peaufiner sa technique.

Depuis Deer Valley à la fin janvier, Bilodeau a retrouvé son rythme et... son sourire. Pourtant, la plupart de ses rivaux auraient envié pareil début de saison : deux médailles d'argent et deux tops 5.

Mais c'est mal connaître le perfectionniste de 25 ans.

« Au début, j'étais frustré. Je suis impatient quand les choses ne vont pas comme je veux. Mais là, mon ski est constant et à la hauteur de mes attentes. Je suis aussi à l'aise sur mes skis tant à l'entraînement qu'en compétition », soutient le bosseur aux trois victoires et huit podiums en Coupe du monde cette saison

Vendredi, le Rosemérois sera en quête d'un septième podium de suite. S'il n'en tenait qu'à lui, la saison se poursuivrait. Toutefois, les vacances seront les bienvenues, question de prendre un peu de repos et de recul avant son objectif principal en 2014 : la défense de son titre olympique.

La course sera webdiffusée à compter de 8 h 10 sur le site de Radio-Canada Sports.

PLUS:rc