NOUVELLES

Réseau gazier sur la Côte-Nord: Gaz Métro suspend sa prolongation

21/03/2013 03:43 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT
Radio-Canada.ca

MONTRÉAL - Gaz Métro a annoncé jeudi qu'elle reportait la prolongation de 450 kilomètres de son réseau gazier sur la Côte-Nord après que des études de faisabilité eurent conclu que la conjoncture du marché du fer et de sa transformation rendait «très difficile» l'atteinte d'ententes à long terme avec d'importants clients industriels de la région.

Selon le distributeur de gaz naturel, qui est détenu partiellement par Valener (TSX:VNR), le fait que certaines sociétés minières aient reporté des investissements et interrompu certains activités l'empêche d'obtenir les volumes de gaz naturel nécessaires à la réalisation du projet.

La prolongation du réseau aurait permis de desservir Baie-Comeau, Port-Cartier et Sept-Îles. Cette région est la dernière zone industrielle portuaire de la province à ne pas avoir accès à cette source d'énergie.

Gaz Métro a précisé qu'il continuerait à suivre l'évolution du marché pour déterminer s'il remet le projet en branle, ce qu'il juge «souhaitable» du point de vue environnemental et de celui de la concurrence des entreprises.

Selon le distributeur, le remplacement du mazout par le gaz naturel permettrait aux clients d'économiser des dizaines de millions de dollars chaque année, de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 30 pour cent et de diminuer la pollution atmosphérique.

Selon l'analyste Pierre Lacroix, de Desjardins Marché des capitaux, la décision ne devrait pas avoir d'impact significatif sur le cours de l'action de Valener puisque cette prolongation n'était pas comprise dans ses prévisions.

Gaz Métro est le plus grand distributeur de gaz naturel au Québec, avec un réseau souterrain de 10 000 kilomètres qui dessert 300 municipalités et plus de 185 000 consommateurs.

La société produit et distribue aussi de l'électricité et du gaz naturel au Vermont, et fait partie d'un partenariat visant à développer un grand projet éolien au Québec.

L'action de Valener a pris jeudi 9 cents à la Bourse de Toronto pour clôturer à 16,30 $.

INOLTRE SU HUFFPOST

Fracturation hydraulique: les pour et les contre