NOUVELLES

Rage au volant : Jeffrey Lindor est jugé non coupable

21/03/2013 04:16 EDT | Actualisé 20/05/2013 05:12 EDT

Au terme de procédures judiciaires qui ont duré plus de deux ans, un homme accusé de meurtre non prémédité dans une querelle entre deux automobilistes a été jugé non coupable jeudi au palais de justice de Montréal.

Jeffrey Lindor, un résident de Laval, est apparu soulagé, mais surtout libéré d'un poids après le prononcé du verdict.

Le 9 décembre 2010, dans un épisode de rage au volant, M. Lindor et George De Castro se sont bousculés sur la voie publique.

Les deux hommes se sont poussés, et après quelques instants, M. Lindor a pu regagner l'habitacle de son véhicule où il a tenté de quitter les lieux. George De Castro s'est alors mis à courir à la poursuite du véhicule qui roulait en marche arrière. Lorsque la voiture a repris sa trajectoire vers l'avant, De Castro, qui semblait accroché au véhicule, a perdu pied. Il ne s'est jamais relevé.

Une vidéo de surveillance a capté toute la scène.

Après avoir entendu les versions de plusieurs témoins et visionné la bande vidéo, les 12 jurés ont conclu que Jeffrey Lindor ne pouvait être reconnu coupable de meurtre. Le jury a estimé qu'il s'agissait d'un tragique accident, mais qu'en aucun cas l'intention de tuer ne pouvait être en cause.

L'avocat de l'accusé, Me Clemente Monterosso, estime que justice a été rendue et il a salué le travail des 12 jurés.

De son côté, Jeffrey Lindor, libéré des accusations qui pesaient contre lui, se dit prêt à tourner la page et à retrouver le cours normal de sa vie, avec son poupon âgé d'à peine quatre mois.

« C'est un poids énorme que j'avais sur mon dos pendant deux ans. Je suis désolé. C'est vraiment regrettable, ce n'est pas ce qui devait se passer », a affirmé Jeffrey Lindor, s'adressant à la famille de la victime.


PLUS:rc