BIEN-ÊTRE

Les évènements sportifs et divertissements augmentent l'audience TV dans le monde

21/03/2013 12:18 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT

En 2012, les téléspectateurs du monde entier ont regardé en moyenne la télévision chaque jour pendant 3h17, selon une étude Médiamétrie publiée ce jeudi 21 mars. Un record dû à une année riche en évènements sportifs, politiques et des émissions de divertissements adaptées dans plusieurs pays.

En un an, la durée d'écoute moyenne s'est améliorée d'une minute. C'est en Europe qu'elle a le plus augmenté avec une moyenne de 3h55, soit sept minutes supplémentaires par rapport en 2011. Les pays en crise portent ce record, notamment la Roumanie dont les habitants passent 5h30 de leur journée devant le petit écran. Les Grecs allouent 4h33 de leur temps (+5 minutes), les Italiens 4h14 (+2 minutes) et les Espagnols 4h06 (+7 minutes).

Les téléspectateurs se sont passionnés d'une manière générale pour des évènements sportifs, particulièrement le Championnat d'Europe de football et les Jeux olympiques de Londres, dont les cérémonies d'ouverture et de clôture ont battu des records dans certains pays comme les États-Unis. Le saut supersonique de Felix Baumgartner a passionné les téléspectateurs, notamment en Autriche, pays du parachutiste. Les Français et les Russes se sont également attardés sur leur élection présidentielle.

Mais c'est le divertissement qui truste les palmarès des meilleures audiences à travers le monde. Une émission comme "The Voice" est bien classée dans seize pays. L'Eurovision est cité à 23 reprises dans les palmarès internationaux. "Got Talent ("La France a un incroyable talent") et "Masterchef" cartonnent également dans plusieurs pays.

Côté fiction, Médiamétrie note le succès des soap turcs, particulièrement au Maghreb et en Europe de l'Est, et des telenovelas indiennes. L'Europe est dominée par la Grande-Bretagne, deuxième exportateur de programmes dans le monde derrière les États-Unis. En 2012, son plus grand succès a été "Downton Abbey", vendu à plus de cent pays.

Les séries américaines pâtissent de l'émergence de ces nouvelles émissions, mais conservent leur réputation grâce aux fictions des chaînes câblées comme "The Walking Dead".

ajd/ls