POLITIQUE

Budget 2013: 47,5 milliards $ aux municipalités pour l'infrastructure (VIDÉO)

21/03/2013 04:11 EDT | Actualisé 21/05/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Le gouvernement Harper a fait plaisir aux élus municipaux jeudi en renouvelant plusieurs programmes d'infrastructure, ce qui se traduira par des investissements fédéraux de 47,5 milliards $ de 2014 à 2024.

Dans son huitième discours du budget, le ministre des Finances, Jim Flaherty, a claironné que le nouveau plan «Chantiers Canada» allait être «le plus important engagement fédéral à long terme dans l'infrastructure de toute l'histoire».

Or, les investissements fédéraux n'augmenteront pas de façon significative. La nouvelle initiative coûtera en moyenne 4,75 milliards $ par année à Ottawa alors que le précédent plan Chantiers Canada, lancé en 2007, était doté de 33 milliards $ sur sept ans, ce qui représente 4,71 milliards $ par année.

Le nouveau plan comprend trois enveloppes: un Fonds d'amélioration des collectivités de 32,2 milliards $, financé à même une taxe sur l'essence et un remboursement additionnel de la TPS aux municipalités, un nouveau Fonds Chantiers Canada de 14 milliards $ et un nouveau Fonds PPP Canada de 1,25 milliard $.

Des 14 milliards $ du Fonds Chantiers Canada, 4 milliards $ iront à des «projets d'importance nationale» (routes, transport en commun et ports) et 10 milliards $ à des «projets d'envergure nationale, régionale et locale» (routes, transport en commun, eau potable, eaux usées, Internet à haute vitesse et établissements d'enseignement). Un bloc de 155 millions $ sera réservé pour des projets dans les réserves des Premières Nations.

Cet argent frais s'ajoutera aux 6 milliards $ qu'Ottawa prévoyait déjà verser aux provinces, aux territoires et aux municipalités au cours des prochaines années en vertu des programmes d'infrastructure existants.

Les documents du budget précisent que pour les demandes de financement de projets devant être réalisés dans le cadre de partenariats public-privé, le gouvernement fédéral s'assurera que ce mode de fonctionnement est le plus avantageux.

Ottawa a par ailleurs indiqué son intention d'investir 319 millions $ de plus, au cours des deux prochaines années, dans l'infrastructure qui lui appartient. À ce titre, Via Rail recevra 79 millions $, les bâtiments du Parlement fédéral, 67 millions $, les stations météorologiques, 39 millions $, le projet de passage frontalier Windsor-Detroit, 20 millions $, et le projet de remplacement du pont Champlain, 14 millions $.

INOLTRE SU HUFFPOST

Budget fédéral 2013
Les réactions Twitter au dépôt du budget fédéral