Au terme d'une finale palpitante, remportée par le Finlandais Arttu Pihlainen, Derek Wedge remporte le titre de champion du monde 2013 du Red Bull Crashed Ice. Le Suisse avait peine à y croire lorsqu'on lui a annoncé la nouvelle après la course.

Vainqueur de l'épreuve de Landgraaf, en Hollande, Wedge devance Kyle Croxall, qui a terminé quatrième de la finale. Profondément déçu à l'arrivée, le patineur canadien ne réalise pas l'exploit de conserver sa couronne pour la troisième année de suite.

Victime d'une commotion cérébrale en début d'année, Arttu Pihlainen s'est apparemment bien remis de sa blessure. Le Finlandais remporte sa cinquième victoire dans la Capitale-Nationale, après ses succès en 2008, 2009, 2011 et 2012. Il s'agissait de sa dernière course en carrière, Pihlainen ayant récemment annoncé qu'il se retirait du circuit. «C’est sur à 100 %. Je n’ai plus le temps de m’entraîner», a-t-il confirmé en conférence de presse à l’issue de sa victoire.

En tête de la course dès le premier virage, le patineur finlandais a réussi à contenir Scott Croxall, le petit frère de Kyle, qui finit second. Le Canadien fait preuve d’une belle régularité: il s’agit de son huitième podium en dix courses de ice cross downhill. «J’attendais la retraite d’Arttu pour gagner», a-t-il plaisanté devant les journalistes, ajoutant qu’il était «très fier» de sa performance, goûtant son plaisir d’avoir devancé son frère ainé.

«Avant tout avoir du fun!»

Troisième de la finale, malgré ses trois chutes, Derek Wedge n’en revient toujours pas d’avoir battu Kyle Croxall. «Il y a tellement eu d'action en finale, c'était fou. J’avais Kyle à gauche, Scott à droite et le mur en face. Je ne sais vraiment pas ce qui s’est passé ensuite», a-t-il raconté en conférence de presse, tout sourire. Questionné sur sa stratégie, il a répondu qu’il n’en avait pas. «Le coureur qui me dit qu’il avait un plan, je lui paye une bière. La seule chose à faire, c’était de rester sur ses petites lames jusqu’à la fin.»

Son secret, c’est sans doute sa décontraction: «Je ne me mets jamais de pression, je veux avant tout avoir du fun. Je suis comme ça dans la vie, et je reste le même en course.» Quant à ses dreadlocks, qui dépassent de son casque, «elles m’aident à m’envoler dans les sauts», rigolait avec la presse celui qui a rejoint le circuit Red Bull Crashed Ice l'an dernier.

La grosse surprise de la soirée est survenue lors de la seconde ronde finale. Le favori Cameron Naasz, leader du Championnat du monde de ice cross downhill, a été éliminé en 32e de finales. L'Américain a terminé 3e de sa série, après un mauvais départ puis une chute dans la dernière ligne droite du parcours alors qu'il était au coude à coude avec le Suisse Andreas Ruegge.

L'Autrichien Marco Dallago (4e au classement mondial) a lui été éliminé en quart de finale.

De son côté, le Québécois Hubert Harvey n'aura pas atteint son objectif de finir dans le top 20 de la compétition. Le vainqueur d'Occupation double n'est pas parvenu à franchir le cap des 32es de finales.

Une Canadienne sur la plus haute marche du podium

Chez les femmes, la Franco-Ontarienne Dominique Thibault s'est imposée en finale, devant la Finlandaise Salla Kyhala. Deux autres Canadiennes complètent le tableau final, la Québécoise Fannie Desforges se classant 3e et l'Ontarienne Alicia Blomberg 4e après avoir été victime d'une chute.

«La glace était coriace. Ce n’était pas évident de rester sur les patins», a reconnu Dominique Thibault. En 2012, elle avait réalisé le second temps des qualifications à Québec, avant de tomber «toute seule, sans raison», en quart de finale. Cette année, elle avait cru à la victoire à Niagara Falls, mais elle avait fini à la pire place, en terminant quatrième. «J’étais choquée. J’étais si proche et si loin de la gloire, se souvient-elle. Mais là, je l’ai mon trophée.»


Loading Slideshow...
  • Arttu Pihlainen célèbre

  • Derek Wedge soulève le trophée du championnat du monde 2013.

  • Derek Wedge célèbre

  • Le podium final

  • Kyle Croxall à terre sur la ligne d'arrivée de la finale

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Les rondes finales

  • Kyle Croxall

  • Marko Dallago (AUT), (CAN), Cameron Naasz (USA) et Derek Wedge (SUI)

  • Ronde qualificative

  • Ronde qualificative

  • Ronde qualificative

  • Jeremie Bergeron (CAN), Andre Gabriel (CAN) et Derrek Coccimiglio (CAN)

  • Marko Dallago (AUT), Kyle Croxall (CAN), Cameron Naasz (USA) et Derek Wedge (SUI)

  • Dean Moriarity (CAN), Joshua Purdon (CAN) et Daniel Bergeson (USA)

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi

  • Les qualifications internationales du vendredi