Huffpost Canada Quebec qc

GSP perd patience en conférence de presse alors que Diaz offre un spectacle

Publication: Mis à jour:
GEORGES SAINT PIERRE
Agence QMI

Vingt-quatre heures après avoir posé un lapin lors d'une séance d'entraînement publique en marge du gala UFC 158, Nick Diaz a offert tout un spectacle.

Le poids mi-moyen californien a démontré qu'il était capable d'être volubile lors d'une conférence de presse jeudi, s'emparant du micro comme s'il animait une émission de variétés. Diaz a échangé avec la foule, a émis quelques commentaires et y a mis son grain de sel peu importe si la question lui était adressée ou non.

C'était tantôt poignant, tantôt bizarre.

"(Au niveau de) la folie, c'était dix sur dix", a commenté le président de l'UFC Dana White après la conférence de presse.

Par moments, le monologue incessant de Diaz a semblé échauder Georges St-Pierre. En d'autres occasions, le Québécois, de marbre, semblait contrarié et consterné.

"Il ne s'est jamais retrouvé dans cette position auparavant et c'est parce qu'il est vraiment fâché", a dit White aux journalistes après la cérémonie.

St-Pierre (23-2), reconnu pour son calme légendaire, a perdu le contrôle et semble plus bouillant que jamais à l'approche du combat de championnat de samedi soir.

"Il m'a dit il y a quelques jours 'Je veux m'assurer qu'une fois que ce combat sera derrière moi que (Diaz) prenne sa retraite'", a confié White.

"Je n'ai jamais vu Georges dans cet état-là auparavant", a-t-il ajouté. "Il n'hésite pas à décocher des flèches vers son adversaire et il a la mèche très courte.

"Je suis arrivé ici plus tôt qu'à l'habitude, alors que les deux combattants étaient toujours dans leur chambre, et je les ai visités pour les saluer et Georges se comportait de façon très étrange. Georges n'est plus Georges en ce moment. Il n'est même pas proche du Georges qu'on connaît."

Il n'y a pas eu de poignée de mains après que les deux combattants eurent posé pour les caméras, et ils ne se sont pas approchés l'un de l'autre non plus.

St-Pierre, qui portait un veston ainsi qu'une chemise partiellement déboutonnée, était parfois amusé, souvent de marbre et à l'occasion agacé par les tirades de Diaz au cours de cette conférence de presse qui a duré 26 minutes.

Les autres participants au gala, Carlos (Natural Born Killer) Condit, Jake (The Juggernaut) Ellenberger et Nate (The Great) Marquardt n'ont dû répondre à aucune question. Jonny (Bigg Rigg) Hendricks en a reçu une seule.

Diaz a mis le feu aux poudres en s'adressant directement au champion pour lui reprocher le fait que GSP le faisait passer pour le dur-à-cuire qui le malmenait dans la cour d'école tandis qu'il n'était encore qu'un jeune garçon.

"Combien de fois as-tu eu une arme à feu pointée vers ta tête Georges? Combien de fois est-ce que quelqu'un a pointé une arme à feu vers ta tête? Combien de tes amis ont été abattus par un calibre ,45? Combien de tes bons amis ont été battus et se sont retrouvés dans un coma?

"Nous avons tous des épreuves à surmonter dans la vie."

St-Pierre, visiblement ébranlé, fulminait littéralement en regardant le journaliste situé tout juste devant lui.

"Je suis certain que mon passé ne reflète pas celui de Nick. Je ne sais même pas pourquoi on pose cette question", a-t-il dit au journaliste qui lui a demandé de répondre à la question posée par Diaz.

"La raison pour laquelle j'affronte Nick, c'est parce que je crois qu'il est présentement le meilleur combattant en arts martiaux mixtes, et je l'affronte parce qu'il est le meilleur disponible."

GSP a été établi favori à cinq contre un en vue du combat face à Diaz, à l'occasion du gala d'arts martiaux mixtes UFC 158.

Le Montréalais âgé de 31 ans sera à la recherche d'une huitième défense de titre dans la catégorie des mi-moyens (170 livres), samedi, au Centre Bell.

Le combattant de la Californie ne s'est pas présenté à la séance d'entraînement publique, mercredi. Il a indiqué plus tard sur Twitter que c'était parce qu'il était arrivé à Montréal à minuit la nuit auparavant.

Sur le web

Georges St-Pierre: Nick Diaz Has the Style to Make Me Look Good ...

Combat GSP-Diaz: clavardage avec Gabriel Béland | Sports de ...

UFC Star Nick Diaz Says GSP Is Crazy: 'I Would Be Asking for ...

GSP veut régler ses comptes avec Diaz - RDS.ca

GSP largement favori pour vaincre Diaz

GSP est un bourgeois aux shorts serrés, selon Nick Diaz

Rien n'ébranle «GSP»

Georges St-Pierre n'a plus peur des «bullies»

Diaz absent à l'entraînement public