Dans une décision rendue jeudi matin, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a refusé la demande de RNC MÉDIA inc. en vue de convertir CKLX-FM Montréal, poste de radio axé sur le jazz et le blues, en «formule spécialisée à prépondérance verbale».

Bref, Radio X ne pourra pas remplacer Planète Jazz.

RNC proposait de supprimer les conditions de licence 3, 4 et 5, de la décision de radiodiffusion 2010-585, qui stipulaient, entre autres, qu'au moins 70% du contenu devait être consacré à la musique jazz et blues. À la place, le titulaire aurait dû consacrer au moins 50 % de la programmation diffusée au cours de la semaine de radiodiffusion à des émissions parlées.

La station avait fait valoir que le format jazz ne générait pas assez de revenus, atteignant seulement 18% des projections. Étant donné la popularité de CHOI dans la ville de Québec, la formule a été implantée à Montréal en août 2012, laissant la musique jazz certains soirs de semaine, la nuit et pendant la fin de semaine.

Le CRTC avait reçu une plainte et une pétition de plus de 4 000 signatures en août dernier pour dénoncer Le plaignant que la programmation de Radio X avait remplacé celle de Planète Jazz sans que les auditeurs en soient préalablement avisés. Selon lui, le «RNC n'a ni diffusé en ondes, ni affiché sur son site web l'avis de modification ou d'audience relativement à la modification de sa licence» et le site web de Planète Jazz a été fermé.

Pour voir la décision en entier, on clique ici.

Loading Slideshow...
  • Les 7 géants des médias au Canada

  • Postmedia - 1,1 milliard $

    Postmedia a été créée en 2010, après le démantèlement de Canwest. Un consortium mené l'ancien PDG de Canwest Paul Godfrey a acheté actifs des journaux de Canwest, dont le National Post, le Ottawa Citizen et le Calgary Herald, de même que deux quotidiens de Vancouver. En photo: le PDG de Postmedia, Paul Godfrey <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Torstar - 1,48 milliard $

    Torstar détient le Toronto Star, plus important quotidien au pays. L'entreprise détient aussi la chaîne de magazine Metroland et l'éditeur Harlequin, qui publie des romans à l'eau-de-rose. En photo: l'édifice de Torstar à Toronto <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Shaw - 4,74 milliards $

    Le géant du câble dans l'ouest canadien est entré dans les ligues majeures en 2009 avec l'achat de plusieurs affiliés de CTV. L'entreprise fondée par Jim Shaw est toujours contrôlée par sa famille. En photo: le PDG Brad Shaw <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Quebecor - 9,8 milliards $

    Fondée par Pierre Péladeau, l'entreprise détient Sun Media et la chaîne de quotidiens Osprey, de même que Vidéotron, TVA et nombre de publications et de sites web. Le fils de Pierre Péladeau, Pierre-Karl, a occupé le poste de PDG de 1999 à 2013. Depuis mars 2013, Robert Dépatie occupe ce poste. Photo: Pierre-Karl Peladeau <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Rogers - 12,1 milliards $

    Fondée par Ted Rogers, Rogers Communications est un acteur de premier plan dans le secteur du câble et des services sans-fil. L'entreprise contrôle Rogers Media, qui détient 70 publications, 54 stations de radio et plusieurs chaînes de télé, dont CityTV et The Shopping Channel. En photo: Le PDG de Rogers, Nadir Mohamed <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Woodbridge (Thomson Reuters) - 13,8 milliards $

    Woodbridge est le holding de la milliardaire famille Thomson. L'entreprise contrôle 55 % de Thomson Reuters, l'une des plus grandes organisations médias. En photo: le fondateur Kenneth Thomson photographié en 2003. <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Bell Canada (BCE) - 18,1 milliards $

    BCE est l'une des plus importantes entreprises canadiennes, avec ses services de téléphonie, de web et de télévision. Sa filiale Bell Média a acheté les stations de radio du groupe CHUM en 2006, et celles d'Astral Media en 2012. Bell détient également le réseau CTV. <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>