Sean Penn, Oliver Stone, Michael Moore et Danny Glover pleurent Hugo Chavez

Publication: Mis à jour:
Sean Penn.
Sean Penn.

Durant ses 14 années de pouvoir, Hugo Chavez n’a jamais cessé de vilipender les États-Unis. En 2006, le président vénézuélien est allé jusqu’à comparer l’Amérique au diable! Malgré tout, certaines vedettes hollywoodiennes ont exprimé leur profonde tristesse dès l’annonce de son décès le 5 mars dernier des suites d’un cancer.

Sean Penn a été l’un des premiers à s’exprimer sur le décès de Chavez en affirmant qu’il venait de «perdre un ami». En entrevue pour le Hollywood Reporter, l’acteur américain n’a pas hésité à affirmer que «tous les citoyens des États-Unis avaient perdu un ami, même s’ils n’en avaient pas tous conscience».

On sait l’acteur de Mystic River très proche de Chavez. En 2010, Sean Penn avait d’ailleurs fait la une des journaux en laissant entendre que tous les journalistes qui comparaient le président vénézuélien à un autocrate méritaient d’être emprisonnés. Rien de moins.

Un autre intime d’Hugo Chavez, le réalisateur Oliver Stone a quant à lui exprimé sa peine quelques heures seulement après la mort du leader bolivarien. «Je pleure la perte d'un grand héros pour la majorité de son peuple et pour tous ceux qui luttent à travers le monde pour avoir une place. Détesté des élites, il restera à jamais dans l'histoire. Mon ami, repose en paix (une paix) méritée depuis longtemps».

Pour son documentaire South of the Border qui tentait de comprendre la «vague rose» de 2009 au Venezuela, le réalisateur de Platoon et JFK s’était entretenue longuement avec Chavez. Depuis, les deux hommes avaient entretenu des liens étroits.

Michael Moore a de son côté envoyé un message bien senti sur les réseaux sociaux contre tous ceux qui allaient commencer à blâmer l’héritage de Chavez. «Vous n'entendrez pas beaucoup de bonnes choses à propos de lui dans les médias américains au cours des prochains jours. J'ai donc pensé que je devrais m'exprimer pour rééquilibrer la balance», a-t-il écrit sur son compte Twitter. Le réalisateur de Bowling for Columbine et Fahrenheit 9/11 a rappelé le refus du Venezuela de cautionner les actes de tortures perpétrés par le gouvernement américain lors de la guerre en Irak.

Enfin, Danny Glover s’est joint aux hommages. L'acteur afro-américain a estimé que malgré les critiques lancés par les anti-Chavez, le président était «une grande figure spirituelle, champion de la démocratie sociale et du développement matériel». Le comédien a également partagé sa douleur sur son compte Twitter. «Hugo Chavez, tu as toute mon admiration et je me joins aujourd’hui aux millions de personnes qui aiment la liberté».

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Hugo Chavez est mort: les réactions
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction