NOUVELLES

Le premier CSeries de Bombardier dévoilé

07/03/2013 11:10 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

Bombardier a dévoilé son premier avion CSeries à son usine d'assemblage de Mirabel jeudi. L'entreprise confirme par ailleurs que le vol inaugural de la gamme d'avions aura lieu d'ici la fin du mois de juin.

Le vol inaugural était initialement prévu en décembre dernier, mais il a été reporté en raison de « difficultés principalement reliées à certains fournisseurs », avait annoncé Bombardier en novembre dernier.

En ce moment, toutes les structures de l'avion sont en place, les câbles et les différents dispositifs ont été installés, mais des tests doivent être réalisés pour s'assurer que tous les systèmes fonctionnent bien ensemble. « Nous nous concentrons maintenant sur trois secteurs clés qui mèneront à l'obtention de notre licence de sécurité aérienne: essais statiques de cellule, construction des véhicules d'essais en vol et essais au sol », a expliqué Mike Arcamone, le président de Bombardier Avions commerciaux.

La gamme d'avions CSeries, en phase de développement, doit permettre des économies de carburant. L'avion doit aussi faire moins de bruit et offrir des « performances exceptionnelles sur piste ». Il se veut plus moderne et plus rentable que ses concurrents Boeing et Airbus.

Bombardier parle d'une gamme d'avions révolutionnaire « conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places », mais pouvant aller jusqu'à 160 sièges dans sa nouvelle version à haute capacité.

La décision d'offrir une option à 160 passagers répond à une demande des clients, explique Bombardier. L'avion était originalement conçu pour transporter de 130 à 145 passagers, mais certains acheteurs souhaitent une plus grande capacité pour pouvoir réduire leurs coûts d'exploitation.

Encore loin de l'objectif

Bombardier avait enregistré des commandes et des engagements pour 382 avions de ligne CSeries, dont des commandes fermes de 148 appareils, au 31 décembre 2012.

Mercredi, Bloomberg soulignait qu'en ce moment, Bombardier était en fait encore à 67 % de son objectif de 14 clients confirmés et de 300 ententes fermes d'ici la moitié de 2014. Mais Mike Arcamone ne se montre pas inquiété par le constat de la publication. Le président de Bombardier se dit très satisfait du nombre de clients confirmés jusqu'ici et il se dit aussi content de « leur diversité et de l'endroit où ils sont situés géographiquement ». M. Arcamone souligne qu'outre les ententes fermes, Bombardier a reçu des lettres d'intentions d'achat du CSeries.

M. Arcamone évalue notamment que le vol inaugural de juin donnera un nouvel élan aux ventes de l'avion dont le lancement en prévu en 2014.

À la Bourse de Toronto, l'action de Bombardier était pratiquement stable, jeudi, à la mi-journée.

PLUS:rc