NOUVELLES

Le Diocèse de Québec à la défense de Marc Ouellet

07/03/2013 03:02 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

Le Diocèse de Québec vient à la défense du cardinal Marc Ouellet et des 11 autres cardinaux qui sont identifiés dans une liste par une association américaine de victimes de prêtres comme étant « 12 salopards ».

Tous sont des candidats potentiels à la succession de Benoit XVI. Le porte-parole du Diocèse de Québec, Jasmin Lemieux Lefebvre, parle de dérapage inacceptable qui nuit à la réputation de Mgr Ouellet.

Lorsqu'il a quitté Québec, le cardinal Ouellet avait reconnu avoir eu un parcours imparfait, mais selon M. Lemieux Lefebvre, les commentaires vont trop loin. « Aucun des 12 cardinaux mentionnés sur la liste noire ne mérite d'être traité de salopard », a-t-il affirmé avant d'ajouter que « c'est toute la communauté catholique qui est touchée ».

Jasmin Lemieux-Lefebvre s'interroge aussi sur la pertinence de rappeler la condamnation du frère de Marc Ouellet pour agressions sexuelles sur deux adolescentes, y voyant une tentative de salir la réputation du cardinal Ouellet avant le conclave. « Cessez de mentionner le frère du cardinal Ouellet comme étant une ombre au tableau du cardinal. Le frère du cardinal a payé sa dette à la société suite à des abus commis sur des mineurs. En quoi ceci affecterait les qualités personnelles, professionnelles et spirituelles du cardinal Marc Ouellet? Aucunement. »

Marc Ouellet a été primat du Canada et archevêque de Québec de 2003 à 2010. On le considère actuellement comme papable pour succéder à Benoît XVI.

L'Association des victimes de prêtres du Québec réitère ses critiques

L'Association des victimes de prêtres du Québec refuse de qualifier le cardinal Marc Ouellet de « salopard » comme l'a fait l'Association américaine SNAP. Toutefois, le porte-parole de l'association, Roger Lessard, affirme ironiquement que l'accession du cardinal au trône de Saint-Pierre servirait les victimes. « J'espère qu'il va être élu parce qu'au niveau du monde entier, on va voir qu'il n'a rien fait ici pour les victimes », a-t-il laissé tomber.

Roger Lessard affirme qu'aucune de la quelque centaine de victimes que son association représente n'a pu rencontrer le cardinal Marc Ouellet.

PLUS:rc