NOUVELLES

Attaque au Bolchoï : le danseur nie avoir recommandé le recours à l'acide

07/03/2013 12:20 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

Le teint pâle et l'air hagard, le danseur étoile russe du Bolchoï a affirmé, devant un tribunal de Moscou, qu'il avait orchestré l'attaque contre Sergueï Filine sans s'imaginer que l'assaillant présumé irait jusqu'à lancer de l'acide au visage du directeur artistique du ballet.

L'arrestation et les aveux de Pavel Dmitrichenko, qui a été interrogé pendant de nombreuses heures, ont sérieusement porté atteinte à la réputation du ballet Bolchoï et mystifié plusieurs membres de la prestigieuse compagnie.

Sergueï Filine a souffert de graves brûlures aux yeux et au visage aprèsl'assaut perpétré par un homme masqué le 17 janvier. L'homme de 42 ans a subi de nombreuses interventions chirurgicales afin de conserver l'usage de ses yeux.

L'architecte de l'attaque a expliqué au tribunal que des questions salariales et financières étaient à l'origine du conflit entre les deux hommes. Mais certains estiment que le danseur de 29 ans voulait se venger au nom de sa petite amie, elle aussi soliste, puisque cette dernière avait échoué à décrocher un rôle majeur dans une production du Bolchoï. Les spéculations vont bon train, et certains y vont de théories du complot impliquant des personnes importantes au sein de l'organisation.

Face au juge, Pavel Dmitrichenko a soutenu jeudi qu'il avait parlé à l'assaillant présumé de ses doléances sur le Bolchoï et de ses disputes avec Sergueï Filine. Il a martelé qu'il n'avait pas demandé à ce dernier d'avoir recours à l'acide.

The Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc