NOUVELLES

La révision des taxes des gens d'affaires plus compliquée que prévu

06/03/2013 02:33 EST | Actualisé 05/05/2013 05:12 EDT

Le maire de Québec Régis Labeaume avoue que la révision des taxes dans le secteur commercial à Québec est un exercice complexe. L'administration municipale doit revoir 7000 comptes de taxes pour appliquer trois taux de taxation différents pour l'ensemble du secteur non résidentiel.

La Ville de Québec effectue cette révision à la suite de plaintes de plusieurs commerçants qui ont vu leur compte de taxes exploser avec la révision du dernier rôle d'évaluation municipale.

L'administration Labeaume rappelle que l'objectif est toujours d'harmoniser davantage les augmentations de taxes dans le secteur commercial. « Celles qui ont eu de fortes baisses ce sont de grosses organisations. Elles sont peu par rapport à celles qui ont eu de très fortes hausses, beaucoup d'artisans puis de PME », affirme le maire Labeaume en ajoutant qu'il avait fait un choix politique et que son administration sera blâmée de toute façon.

Puisqu'il n'existe aucun précédent, le maire souhaite maintenant connaître les répercussions de cette nouvelle façon de calculer le compte de taxe non résidentiel. « Ce sont des simulations. Ce n'est pas évident parce que l'on veut être le plus précis possible. Moi, je voudrais savoir combien de compte de taxes ont baissé de 10% ou 20% », soutient-il.

Les nouveaux comptes de taxes devraient être réacheminés en mars aux commerçants.

PLUS:rc