NOUVELLES

Droits de scolarité : comparution de six manifestants

06/03/2013 10:19 EST | Actualisé 06/05/2013 05:12 EDT

Sur les 10 personnes arrêtées lors de la manifestation de mardi soir contre l'indexation des droits de scolarité, six comparaîtront aujourd'hui.

Différentes accusations seront portées contre les futurs prévenus :

  • Agression armée contre un policier (2 manifestants)
  • Méfaits (2 manifestants)
  • Voies de fait (1 manifestant)
  • Non-respect de condition (1 manifestant qui s'était engagé à se tenir à l'écart des manifestations)

Une soixantaine d'autres personnes ont reçu des constats d'infraction lorsqu'elles ont refusé d'obéir aux ordres de dispersion des policiers. La manifestation a été déclarée illégale par les policiers parce qu'ils n'avaient pas reçu le parcours prévu.

Au cours de la soirée, les façades d'un hôtel et d'une succursale bancaire ont été endommagées. Quatre voitures de police ont aussi été vandalisées.

Les quelques milliers de manifestants s'étaient réunis à la place Émilie-Gamelin pour s'opposer à l'indexation de 3 % des droits de scolarité annoncée par le gouvernement Marois la semaine dernière.

PLUS:rc