NOUVELLES

3000 délégués à Pékin pour confirmer la nouvelle direction du pays

05/03/2013 02:56 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

Quelque 3000 délégués sont réunis au Palais du peuple à Pékin pour approuver un changement de la garde au plus haut niveau de l'état. Ils doivent élire un nouveau président et un nouveau premier ministre.

Le premier ministre Wen Jiabao cédera sans surprise sa place à Li Keqiang. Xi Jinping, 59 ans, sera également confirmé à son poste de président de la République en remplacement de Hu Jintao.

Le nouveau tandem Xi Jinping et Li Keqiang doit présider aux destinées de la Chine durant les dix années à venir.

Wen Jiabao a fait ses adieux en donnant le coup d'envoi des travaux du Parlement, qui doit confirmer la direction choisie au XVIIIe congrès du Parti communiste chinois (PCC), tenu en novembre.

Il a prononcé un discours dans lequel il a promis une croissance de 7,5 % en 2013. 

Le premier ministre sortant a fait état d'un bilan aux « victoires éclatantes » durant les cinq dernières années. Il s'est attardé sur le secteur de la défense, mais il a peu évoqué le thème de la corruption, qui gangrène le pays. 

Des membres de sa propre famille ont fait l'objet de révélations de la part des médias occidentaux l'an dernier, estimant leur fortune à 2,2 milliards de dollars en 2007.

L'augmentation du budget de la défense sera de 10,7 %, dans une économie où l'inflation devrait atteindre 3,5 %, selon son rapport qui préconise une « politique monétaire prudente ».

L'an dernier, avec 7,8 %, la croissance chinoise était tombée à son plus faible niveau depuis 13 ans.

Le premier ministre sortant a abordé la question de l'environnement, notamment les niveaux majeurs de pollution atteints dans les grandes villes chinoises, qui sont un des premiers sujets de mécontentement de la population.

Tout en reconnaissant la nécessité de parfaire la politique de l'enfant unique, Wen Jiabao n'a pas suggéré d'amendement : « Nous maintiendrons la politique de planification familiale », a-t-il déclaré.

Les travaux de l'Assemblée nationale populaire doivent se terminer le 17 mars.

PLUS:rc