NOUVELLES

Read quitte « À nous le podium »

04/03/2013 04:57 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

Ken Read a quitté son poste de directeur du programme des sports d'hiver d'À nous le podium, lundi.

Read s'est dit d'avis que c'était le bon moment pour procéder à un changement à la tête de l'organisme canadien, vu que la majorité du travail a déjà été effectué en vue des Jeux olympiques de 2014 qui auront lieu à Sotchi.

« Je suis avec ANP dans une forme ou une autre depuis 10 ans, a déclaré Read à La Presse Canadienne, lundi. C'est une longue période. Je suis 100 pour cent dédié à ce que fait ANP et à ce qu'il apporte au sport canadien, mais je crois aussi qu'on faisait du multitâches en s'impliquant avec plusieurs sports. Il y a un temps où vous pouvez faire cela mais ensuite, vous laissez la place à quelqu'un d'autre. »

Les programmes d'hiver olympique et paralympique canadiens se sont déjà vu octroyer des sommes record en financement de la part de partenaires corporatifs, a-t-il noté, depuis Calgary.

Read est devenu le directeur d'À nous le podium au mois de mai 2010, peu après l'excellente prestation du Canada aux Jeux d'hiver de Vancouver.

Depuis qu'il est en poste, les athlètes canadiens des sports d'hiver ont régulièrement obtenu d'excellents résultats dans leurs disciplines respectives.

« Il n'y a jamais un bon moment pour À nous le podium de perdre une personne-clé, a dit la chef de la direction, Anne Merklinger. Je pense qu'il est juste de dire que Ken aura participé à la conquête de chaque médaille à Sotchi.

« Ken a été un incroyable leader pour les sports d'hiver et a continué d'exiger davantage des fédérations des sports d'hiver en vue des Jeux de 2014. »

La planification à long terme du programme en vue des Jeux d'hiver de 2018, à Pyeongchang, en Corée du Sud, s'amorcera le mois prochain.

« Nous effectuerons une très bonne recherche, à l'échelle mondiale, a indiqué Merklinger. Mais nous avons de grands leaders des sports d'hiver au Canada. Nous devons nous assurer qu'il n'y a pas de distraction entre maintenant et les Jeux de Sotchi. Ça fera évidemment partie de ce processus. »

PLUS:rc