NOUVELLES

Propos sur la pornographie juvénile : Flanagan dit avoir été piégé

04/03/2013 03:05 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

Tom Flanagan, l'ancien conseiller politique de Stephen Harper qui a été vivement critiqué pour ses propos sur la pornographie juvénile, soutient qu'on lui a tendu un piège.

M. Flanagan, de l'Université de Calgary, a expliqué dans un commentaire publié dans un quotidien que la question qui avait provoqué ses commentaires n'avait rien à voir avec la conférence à laquelle il prenait part.

Il a ajouté que l'événement avait été filmé à son insu avec un téléphone cellulaire. La vidéo a ensuite été mise sur Internet, ce qui a mené à sa chute.

Lors d'une conférence donnée la semaine dernière à Lethbridge, en Alberta, M. Flanagan s'est demandé si les gens qui consomment de la pornographie juvénile devraient aller en prison pour « leurs goûts en matière d'images ».

Il avait tenu des propos similaires lors d'un entretien avec le journal étudiant de l'Université du Manitoba il y a trois ans.

M. Flanagan a déjà été stratège pour les conservateurs de Stephen Harper ainsi que pour le parti Wildrose de l'Alberta, et il était également analyste politique pour la télévision anglaise de Radio-Canada. Toutes ces organisations ont fortement dénoncé ses propos.


PLUS:rc