BIEN-ÊTRE

In the mood of SOSHEBA GRIFFITHS, mannequin Premier Model Management : "Utiliser plus de mannequins noirs dans les défilés"

04/03/2013 02:45 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

En pleine fashion week parisienne, Relaxnews a décidé de laisser la parole aux mannequins. Découvrez la frénésie des podiums à travers le regard du mannequin jamaïcain Sosheba Griffiths, qui a défilé pour Gant, Vivienne Westwood Red Label et Givenchy. 

Relaxnews : Quelle capitale de la mode préférez-vous ? Pourquoi ?
Sosheba Griffiths : Je dirais New York. C'est la meilleure ville pour exercer ma profession et il y a davantage de travail là-bas.

R. : Quelles sont vos trois astuces pour rester en forme pendant la fashion week ?
S.G. :
Mes trois astuces sont l'exercice, une alimentation équilibrée et un maximum de repos !

R. : Qu'aimez-vous lire en coulisse des défilés/des castings ?
S.G. :
J'ai tendance à feuilleter de nombreux magazines de mode.

R. : En backstage, quelle est la chose la plus folle que vous ayez vue ?
S.G. :
Le plus fou, c'est lorsqu'un mannequin arrive en retard pour un défilé : vous vous imaginez bien que c'est la panique. Il faut foncer à la coiffure et au maquillage et, alors que vous avez été surpréparée pour le défilé précédent, l'équipe ne dispose que de 5 minutes pour tout enlever, vous faire enfiler une nouvelle tenue et recommencer la coiffure et le maquillage !

R. : Quel est le plat qui vous réconforte le mieux après l'intensité d'une fashion week ?

S.G. :
J'opte pour les fruits et la nourriture saine - beaucoup de salade ! 

R. : Quels sont les changements que l'on pourrait opérer dans le domaine de la mode pour faciliter la vie des mannequins ?
S.G. :
Utiliser plus de mannequins noirs dans les défilés, en couverture et dans les pages des magazines de mode !

 

jt/cm/ji/ls