NOUVELLES

Les États-Unis et la Chine s'entendent pour imposer des sanctions à la Corée du Nord

04/03/2013 11:38 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT
Getty Images
South Korean passengers watch TV news reporting North Korea's apparent nuclear test, at the Seoul train station on February 12, 2013. North Korea's apparent nuclear test had an explosive yield of between six and seven kilotons, South Korea's defence ministry said, revising its earlier estimate of 10 kilotons or more. Ministry spokesman Kim Min-Seok said seismic monitors had detected a tremor with a 4.9 magnitude emanating from the North's nuclear test site. AFP PHOTO / KIM JAE-HWAN (Photo credit should read KIM JAE-HWAN/AFP/Getty Images)

Les États-Unis et la Chine se seraient entendus pour adopter une nouvelle résolution imposant des sanctions à la Corée du Nord pour la punir de son dernier essai nucléaire, ont indiqué des diplomates en poste aux Nations unis.

Le Conseil de Sécurité mènera des consultations à huis clos à ce sujet, mardi matin.

Ces diplomates, parlant sous le couvert de l'anonymat, ont dit que les États-Unis doivent faire circuler un projet de résolution à tous les membres du Conseil de sécurité.

Les 15 membres du Conseil ont approuvé une déclaration condamnant le test nucléaire. Ils s'étaient déjà engagés à imposer de nouvelles sanctions à la Corée du Nord quelques heures après que ce pays eut mené un troisième essai nucléaire, le 12 février.

L'ambassadeur russe à l'ONU, Vitali Touchkine, dont le pays assume la présidence du Conseil, ce mois-ci, a déclaré qu'une résolution sur la Corée du Nord serait adoptée en mars.

INOLTRE SU HUFFPOST

La Corée du Nord sur Instagram (1)