NOUVELLES

Autre plainte contre Bombardier en Allemagne

04/03/2013 06:52 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

La compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn dépose une nouvelle plainte contre l'entreprise québécoise Bombardier pour les problèmes techniques de trains de banlieue dans la région de Berlin. Elle lui réclame près de 475 millions de dollars en dommages et intérêts.

Dans un communiqué émis lundi, la Deutsche Bahn explique avoir « complètement remplacé » les roues et essieux de trains de banlieue livrés par Bombardier et d'« avoir ajusté et parfois remplacé les systèmes de frein et de moteur ». Elle ajoute avoir porté plainte auprès du tribunal de grande instance de Berlin après avoir essayé en vain d'obtenir une entente à l'amiable avec Bombardier ces derniers mois.

Dans un communiqué, Bombardier rejette les allégations de la Deutsche Bahn les qualifiant « d'irrecevables et diffamatoires ». L'entreprise québécoise ajoute que les « obligations générales de garantie pour les trains de banlieue berlinois de la série 481 ont pris fin d'un commun accord en 2007 ». Elle mentionne aussi « qu'une longue procédure judiciaire n'est pas dans l'intérêt des deux sociétés » et qu'elle reste ouverte à des discussions avec la Deutsche Bahn.

Le mois dernier, la compagnie ferroviaire a présenté deux plaintes, à Berlin et Munich, contre Bombardier concernant d'autres trains régionaux et de banlieue rencontrant des problèmes techniques. Elle réclame près de 215 millions de dollars en dommages et intérêts dans le cadre de ces deux procédures.

PLUS:rc