NOUVELLES

Assurance-emploi : des congés de maternité scrutés à la loupe

04/03/2013 11:07 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

Le gouvernement fédéral resserre ses enquêtes dans le cas de bénéficiaires de congé de maternité ou de congé parental.

L'employeur devra confirmer qu'une employée qui réclame des prestations est bel et bien en congé de maternité.

Les parents d'un nouveau-né qui ont ces congés devront prouver l'identité de l'enfant et leur lien avec ce dernier.

Le parent qui réclame le congé parental devra aussi prouver que l'enfant est bien sous sa garde.

Les parents pourraient avoir à fournir les preuves d'hospitalisation sur demande.

Ces directives cadrent dans un projet pilote qui s'étend de février à mars. Elles ont pour but de traquer des fraudeurs et de corriger des erreurs dans le programme d'assurance-emploi. Selon la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, Diane Finley, des centaines de millions de dollars sont versés en trop sous forme de prestation au Canada.

Au cours du week-end, les néo-démocrates et les libéraux à Ottawa ont dénoncé ces mesures qu'ils jugent intrusives.

Justin Trudeau, candidat à la direction du Parti libéral, voit une contradiction chez les conservateurs. Il affirme que le gouvernement Harper a fait marche arrière quant au formulaire du recensement et l'enregistrement des armes à feu parce qu'il ne voulait pas s'immiscer dans la vie privée des gens, et qu'il fait tout le contraire en matière d'assurance-emploi.

PLUS:rc