Huffpost Canada Quebec qc

Aide sociale : Québec modifie l'admissibilité à certaines prestations

Publication: Mis à jour:
AGNES MALTAIS
PC

Les assistés sociaux de 55 à 57 ans et les couples qui ont un enfant de moins de 5 ans devront se soumettre à une démarche de recherche d'emploi pour avoir droit à une allocation supplémentaire, a annoncé samedi la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Agnès Maltais.

L'allocation en question, qui était de 129 $ par mois, passera à 195 $ par mois.

Pour « renforcer l'incitation au travail et favoriser la participation au marché du travail », le gouvernement de Pauline Marois a modifié le Règlement sur l'aide aux personnes et aux familles, affectant ainsi certaines demandes de prestations d'aide sociale à partir du 1er juin.

Ces changements touchent notamment les assistés sociaux de 55 à 57 ans. L'allocation de 129 $ par mois qui est présentement versée à partir de 55 ans en raison de la contrainte liée à l'âge sera désormais disponible qu'à partir de 58 ans. Cette mesure touchera environ 1500 ménages par mois au cours de la première année, 7000 lors de la deuxième année, 11 500 lors de la troisième et 13 900 lors de la quatrième, selon le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

Les conditions pour les prestataires ayant des enfants de moins de 5 ans seront également resserrées, puisqu'il faudra désormais que l'adulte avec un enfant à sa charge soit seul pour pouvoir toucher l'allocation pour contrainte temporaire. Cette mesure touchera environ 7900 ménages la première année et 9700 la deuxième, toujours selon le ministère.

L'admissibilité à la prestation spéciale pour frais de séjour pour des services en toxicomanie avec hébergement sera aussi limitée.

L'allocation pour contrainte temporaire, visée par le projet de règlement du gouvernement Marois, est un montant qui s'ajoute à la prestation de base pour certains assistés sociaux.

Sur le web