NOUVELLES

Feaster a frôlé la catastrophe

01/03/2013 12:20 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

En égalant l'offre hostile des Flames de Calgary pour les services de Ryan O'Reilly, l'Avalanche du Colorado a tiré Jay Feaster d'une situation qui aurait pu s'avérer embarrassante.

C'est qu'explique le réseau Sportsnet. O'Reilly, qui disputera les deux prochaines saisons en empochant près de 10 millions de dollars aurait dû, selon la règle en vigueur dans la LNH, être soumis au ballottage avant de passer aux Flames.

Pourquoi? Simplement parce qu'il a disputé deux matchs avec le Metallurg de Magnitogorsk dans la KHL, et ce après la reprise des activités dans la LNH au terme du lock-out. Cette information aurait apparemment échappé aux Flames comme à la centrale de la LNH.

Cette règle a été mise en place au début des années 80 quand le défenseur finlandais Reijo Ruotsalainen a fait de nombreux allers-retours entre l'Europe et la LNH, l'un d'eux juste à temps pour aider les Oilers d'Edmonton à remporter la coupe Stanley.

Voyez un peu la catastrophe que Feaster a évité (peut-être sans le savoir) grâce à l'intervention de son vis-à-vis de l'Avalanche, Greg Sherman : non seulement Calgary aurait-il perdu un premier et un troisième choix au repêchage en guise de compensation pour avoir déposé une offre hostile, mais O'Reilly se serait sans doute retrouvé au sein d'une autre équipe qui aurait flairé la belle affaire au ballottage.

PLUS:rc