NOUVELLES

Colifichet : le plaisir dans la création

01/03/2013 04:35 EST | Actualisé 30/04/2013 05:12 EDT

Les quatre membres du collectif de tricot Colifichet, à l'origine notamment d'un sosie du maire Labeaume, partagent leur plaisir de la création dans une nouvelle activité en formule 5 à 7.

Le collectif créé depuis 2009 est formé de quatre artistes du tricot issues entre autres de la Maison des métiers d'art en textile.

Après s'être lancées dans la confection d'objets utilitaires, les quatre artistes ont rapidement bifurqué vers des projets plus ambitieux et enthousiasmants, relate Dominique Savoie, membre du collectif. « On avait envie de développer quelque chose qui est plus ambitieux, unique et qui nous permet de s'amuser et c'est comme ça qu'on est passées de la production aux projets artistiques », explique-t-elle.

Outre la création d'un sosie du maire de Québec, le collectif a à son actif la confection d'une cabine téléphonique, d'un repas de Noël, et dernièrement, d'une photo de groupe tricotée.

« Il y a quelque chose de réconfortant, relaxant, et d'être capable, avec la contribution des filles, de faire des choses plus ambitieuses, de voir le potentiel du tricot sortir de sa formule plus traditionnelle, utilitaire, vestimentaire, il y a ça qui est motivant », souligne pour sa part Marie-France Tremblay.

Le collectif a d'ailleurs en tête un autre projet d'envergure prévu pour l'an prochain.

Colifichet compte maintenant partager son plaisir et peut-être développer des collaborations avec d'autres adeptes du tricot en les conviant à des soirées 5 à 7, les premiers mardis du mois, à la Barberie.

PLUS:rc