Les pessimistes pourraient vivre plus longtemps

Publication: Mis à jour:
SPOILED GIRL
Shutterstock

Une nouvelle étude avance que le pessimisme pourrait être synonyme de longévité, rapporte Top Santé.

Aussi improbable que cela puisse paraître, ce comportement négatif permettrait de vivre plus vieux, ce qui contredit toutes les théories qui parlent de l’importance des bonnes énergies pour vivre plus longtemps.

Ainsi, on apprend que les gens qui sont pessimistes et qui n’affichent pas une grande confiance en l’avenir, ou qui en ont carrément peur, seraient plus enclins à la prudence.

Plus prudent, moins d’accidents. C’est un peu le constat que révèlent les chercheurs de l’Université d’Erlang-Nuremberg.

Les pessimistes, attendant la mort et la maladie à chaque détour, développeraient de meilleurs réflexes santé et prendraient ainsi mieux soin d’eux que les personnes qui croient que tout ira bien, peu importe la situation donnée.

Pour étayer cette théorie, les chercheurs ont suivi des patients, divisés en trois groupes selon leur mode de pensées, durant une décennie.

« Contre toute attente, nous avons remarqué qu’une santé stable et bonne ainsi que de bons revenus étaient liés à des attentes plus négatives », conclut le Dr Frieder Lang.