"Argo" de Ben Affleck a ajouté un prix à son impressionnant palmarès, dimanche, en remportant à Los Angeles le trophée du meilleur scénario aux prix du Syndicat des scénaristes américains (WGA), tandis que "Zero Dark Thirty" a été distingué pour le scénario original.

A une semaine des Oscars, c'est un nouveau revers pour "Lincoln" de Steven Spielberg, qui était nommé face à "Argo", aux côtés de "L'odyssée de Pi", "Happiness Therapy" et "Le monde de Charlie".

Présenté à l'automne comme le grand favori de la saison des prix hollywoodiens, "Lincoln" a dû s'incliner devant "Argo" dans la quasi-totalité des cérémonies, des Golden Globes aux prix des syndicats américains d'acteurs et de producteurs, mais aussi aux Bafta britanniques.

Il ne lui reste plus que les Oscars pour essayer de briller, avec ses douze nominations. Mais "Argo" semble de mieux en mieux placé pour remporter la statuette du meilleur film, la plus prestigieuse.

Pour "Argo", le trophée de la WGA a été remis au scénariste Chris Terrio, qui a reconstitué l'histoire vraie de l'exfiltration de diplomates américains pendant la Révolution Iranienne, en s'inspirant d'un article de l'agent de la CIA à l'origine de l'opération et d'un article de presse du magazine Wired, qui fut le premier à révéler l'histoire une fois déclassifiée.

La WGA a également récompensé le scénariste de "Zero Dark Thirty", Mark Boal, dans la catégorie du scénario original, pour son script retraçant les dix années de traque d'Oussama Ben Laden par la CIA.

Le meilleur scénario de documentaire est allé à "Sugar Man", tandis que les prix de la télévision ont été remportés par "Breaking Bad" (série dramatique), "Louie" (série comique) et "Girls" (nouvelle série).

La saison des prix hollywoodiens s'achèvera le 24 février avec les Oscars, au lendemain de la remise des Spirit Awards, les trophées du cinéma indépendant, et des "Razzies" (ou "Framboises d'or"), qui récompensent les pires films et acteurs de l'année.

rr/fw